Du Gîte des Tamarins au Grand Bénare par le Bras Sud de la Grande Ravine et la Glacière

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 20 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2898 - 1770 m
Dénivelé positif 1240 m
Dernière mise à jour 30/03/2017

Baignade à 2630 m, le plus haut bassin de la Réunion

Cette longue boucle comporte des portions interminables de cailloux qui mettent à mal les chevilles durant de longues heures. Plus le sentier est officiel et pratiqué et plus il est recouvert de cailloux. Paradoxalement, ce sont les sentiers oubliés qui sont les plus agréables malgré la difficulté pour suivre leur trace, effacée par les bovins et les incendies. Le GPS est donc fortement recommandé pour coller au plus près de la trace proposée ci-dessous. Il faut même éviter de pratiquer cette boucle par temps de brouillard car le terrain est identique partout. Voir ci-dessous les panoramas qui montrent de vastes étendues recouvertes des mêmes brandes sur des centaines d'hectares. La carte comporte les dizaines de traces bleues des ravines et leurs multiples affluents qui sillonnent ces pentes rocheuses. On pense suivre une ravine et on est à 100 mètres le long d'une autre. Sans le GPS, il est facile de s'égarer. En revanche, le terrain est très souvent agréable et dénudé (Photo 2 & 3), donc facile à pratiquer. Quelques zones incendiées, jadis boisées (Photo 7), présentent un peu plus de difficulté. Il suffit de les contourner et de reprendre l'azimut fixé au départ. Plusieurs points d'intérêt viennent agrémenter la boucle : les points de vue sur Mafate (s'il fait beau !), le Grand Bénare et surtout le gruyère minéral du fond du Bras Sud de la Grande Ravine qui incite à rester alors que la boucle est loin d'être terminée. Un plus évident méritant à lui seul l'organisation de cette boucle : les bassins du Bras Sud de la Grande Ravine qui permettent des baignades à plus de 2600 m (Photo 17 & 20). Cette boucle est, pour les randonneurs qui hésitent à quitter les sentiers balisés, une excellente manière de se lancer dans une aventure qui ne comporte aucun danger et qui permet de rapporter d'inoubliables souvenirs.

La randonnée débute au Gîte des Tamarins qui s'est refait une santé après des années de fermeture. Une piste débute près de la réserve d'eau. Elle grimpe doucement vers l'ouest sur un sol déjà très caillouteux. L'herbe remplace très vite ces cailloux et la randonnée devient agréable sur cette large piste qui rejoint la Route Forestière des 1800 sans aucune transition. On bifurque une demi-douzaine de fois vers la droite pour passer quelques petites ravines, le plus souvent à sec. 400 mètres après la Ravine des Trois Bassins, au point 1910, on distingue très bien le départ d'un petit sentier sur la droite. L'aventure débute ici pour 80 minutes. Elle consiste à trouver les traces du sentier visible par endroits (Photo 4), les suivre, les retrouver après avoir traversé de longues plaques de basalte aride (Photo 5) ou contourné des restes de végétation calcinée (Photo 7). Quelques cairns "randopitons" laissés pour la boucle du Piton de la Ravine St-Gilles rassurent sur la direction empruntée et permettent de constater qu'on vient de rencontrer le sentier encore présent sur les cartes IGN. Une seule difficulté lors de cette montée consiste à escalader le flanc abrupt de la Ravine Saint Gilles près d'une haute cascade à sec. Du rocher qui la domine, on profite de superbes panoramas sur la côte et la région. De plaques en brandes rases ou branches charbonneuses (éviter les vêtements blancs !) on arrive au Sentier de la Glacière. Cette piste caillouteuse n'ayant rien d'attrayant, la quitter au plus vite pour rejoindre le Sentier du Grand Bord pour de magnifiques panoramas sur Mafate. L'interminable grimpée au Grand Bénare débute, tout d'abord agréablement. Très vite la montée se fait plus rude et les cailloux tendent à grossir mais jamais à diminuer. Il faut toujours regarder où mettre les pieds ; un regard vers Mafate et c'est la chute ! Caillou après caillou on arrive enfin à l'installation du relais et à la croix installée à près de 3000 m (Photo 12). Avant de redescendre vers le gîte, pousser un peu vers le rempart au-dessus de Cilaos pour tenter d'apercevoir la Forêt du Tapcal et l'imposant cassé (Photo 13) qui permet de compter le nombre d'éruptions volcaniques qui ont constitué le massif avant son effondrement. Le sentier du Grand Bénare, présent sur toutes les cartes, en bien meilleur état que celui du Grand Bord est cependant fermé officiellement. Comme il ne comporte aucun danger ce n'est pas une lourde responsabilité que de l'emprunter. Il comporte encore plus de cailloux au sol que les précédents mais de plus petite taille. La végétation est presque inexistante et la descente est une vraie balade. Après moins de 30 minutes, une bifurcation vers la gauche permet de se diriger vers le Piton Rouge sans passer par la Glacière. Le sol est plat et les cailloux ont presque disparu. Un amas rocheux sur la gauche attire le regard et prépare au meilleur moment de la journée. On parvient très facilement près du lit du Bras Sud de la Grande Ravine et on est accueilli par un cassé et son bassin. C'est le début d'une longue quête de toutes les merveilles que la nature a installées ici. Le sol rocheux est râpeux et permet aux semelles de très bien adhérer. On passe des barres rocheuses pour rejoindre des bassins d'eau claire (Photo 17), on descend dans le lit en frôlant des grottes, on découvre des sculptures ou des marmites remplies de galets (Photo 16). L'eau est fraîche à cette altitude mais les roches surchauffées facilitent le plongeon. C'est le chronomètre qui donne le top de départ sinon la boucle risquerait de s'éterniser. Le petit détour vers le puits destiné au stockage intermédiaire de la glace à l'époque de Mme Desbassyns ne prend que quelques minutes (Photo 22). On retrouve alors le classique sentier de la Glacière pour une visite à ce lieu incontournable des Hauts de Saint-Paul (Photo 23). Une longue descente, glissante par endroits sur la terre rouge, commence pour se terminer plus d'une heure plus tard sous les tamarins de l'aire de pique-nique proche du gîte.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Paul, puis le Guillaume et prendre la route du Maïdo (nombreux panneaux) - Passer la luge d'été et prendre à droite la Route Forestière des Tamarins - Rouler jusqu'au Gîte des Tamarins et se garer sur le grand parking à droite de la route - Marcher jusqu'à la réserve d'eau et emprunter la piste caillouteuse qui remonte rejoindre la Piste Forestière des 1800 - Marcher sur cette piste et franchir le radier de la Ravine des Trois Bassins - Poursuivre sur 400 mètres jusqu'au départ, sur la droite, du petit sentier facile à voir - Suivre le sentier ou les plaques pour trouver, beaucoup plus haut, le Sentier de la Glacière - Bifurquer à droite sur le large sentier puis à gauche vers le Grand Bord - Remonter jusqu'au Grand Bénare puis partir en direction du Sud - Tourner à droite sur le sentier du Grand Bénare puis à gauche sur le premier sentier rencontré - Longer ce nouveau sentier jusqu'à un amoncellement de rochers en rive droite du Bras Sud de la Grande ravine - Remonter puis redescendre la ravine à la recherche de bassins et grottes - Poursuivre jusqu'au sentier et prendre (ou non) à gauche pour marcher jusqu'au puits - Faire demi-tour et rejoindre la Glacière - Faire demi-tour et prendre le sentier Vaudeville Grand Bénare jusqu'au Gîte des Tamarins, fin de la boucle.

Le film de la sortie

Un résumé filmé des principales étapes de cette magnifique boucle. On y voit des cailloux, le cheminement sur le sentier marron et surtout les bassins du Bras Sud de la Grande Ravine. Montage : Jean Pierre Varangles


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
BabouLeClown, 30/03/2017 22:01
Randonnée complétée le 30/03/2017 en 4h50

Je confirme très belle randonnée! J'ai essayé de suivre le sentir marron c'est quasiment impossible. je suis revenu sur mes pas pour reprendre la Piste Forestière n°82 Omegajusqu'à la Route Forestière n°8 du Maïdo. J'ai longé la route jusqu'au pic du Maïdo. J'ai ensuite continué sur le sentier qui mène au Grand Bénare (sentier technique, très agréable et très balisé). Lorsque les nuages voulaient bien disparaitre le spectacle était incroyable! J'ai ensuite fait le choix de ne pas monté jusqu'au Grand Bénare (l'expédition dans le sentier marron m'a achevé dès le début!!!) j'ai donc pris la direction de la Glacière. Il est dommage que les panneaux explicatifs soient en mauvaise état, car c'est très intéressant. Sinon les bassins sont magnifiques, je me suis même payé le luxe de faire trempette Je suis ensuite redescendu directement au gîte. Effectivement descente très technique et parfois glissante (j'ai fait une petite chute, mais plus de peur que de mal) où il est difficile de courir... Le GPS m'annonce 20,86km, 1144m de dénivelé total+, le tout bouclé un peu moins de 5h (avec les pauses). Je recommande mais je déconseille fortement d'essayer de prendre le sentier marron, cela vous coûtera l'ascension Grand Bénare!!!!

Matthieu, 24/03/2017 16:13
Randonnée complétée le 24/03/2017

Très belle randonnée ! Je n'ai pas suivi le sentier marron qui rattrape la Ravine St-Gilles, je suis monté par le sentier vaudeville pour passer du temps à la Glacière et admirer les beaux panoramas sur la côte ouest (depuis les parapentes des hauts de St-Leu jusqu'au Port) sur le piton du même nom. Si quelqu'un connaît l'histoire de tous ces vestiges de murets (anciens ajoupas ?) en pierre sèche éparpillés dans les alentours, je suis preneur ! Puis direction le Grand Bord avec une vue très "brumeuse" sur Mafate et redescente par le sentier du Grand Bénare à la recherche de ces bassins dans le bras sud de la Grande Ravine... et il y en a partout, de toute taille, pour tous les goûts ! Mais la pluie passagère n'a pas incité à la baignade. Les deux puits principaux autour de la Glacière sont très beaux et la redescente au gîte est effectivement bien glissante par endroits.

Randonnée ajoutée le : 06/03/2016