De la Rivière de l'Est à Saint-Benoît par le Sentier Littoral Est

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h15
Distance 16.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 131 - 1 m
Dénivelé positif 50 m
Dernière mise à jour 14/05/2018

Pour amateurs de galets salés

Voici une autre portion du Sentier Littoral Est qui rejoint la Rivière de l'Est à Saint-Benoît. Contrairement aux autres sentiers de la zone, celui-ci est beaucoup plus difficile en raison des milliards de galets roulés par la mer et de l'absence de véritable sentier. Il faut noter la présence d'un large chemin dessiné sur cette immense plage qui donne vraiment l'impression qu'on est sur la bonne voie mais qui ne repose pas beaucoup plus les chevilles que sur la plage elle-même ou dans les estuaires. Peu de végétation pour se mettre à l'abri du soleil qui sévit beaucoup plus que les /divers/meteos météo semblent le prévoir. Il pleut souvent dans la région mais quand c'est l'inverse le soleil peut se montrer très chaud. Plusieurs points permettent de reprendre de la boisson ; privilégier la source du Petit Saint-Pierre, à mi-parcours, qui donne de grosses quantités d'eau fraiche et limpide (Photo 12). On peut observer de beaux panoramas sur les flancs du Volcan ou vers le Piton Cabris ou Piton de l'Eau mais c'est surtout l'océan qu'il faudra supporter sur cette quinzaine de kilomètres. Ne pas manquer, à la saison, de discuter avec les pêcheurs de bichiques qui tentent, souvent de manière artisanale (Photo 5), de capturer ces alevins pour se faire des compléments de revenus ou de délicieux caris.

La randonnée débute au village de la Rivière de l'Est et emprunte tout d'abord le Chemin Isidore qui descend en pente douce dans les cannes à sucre en offrant déjà de beaux panoramas sur la montagne ou l'océan. La route se termine presqu'à la plage et se poursuit par un chemin puis un petit sentier qui rejoint les rives de la Rivière de l'Est. Cet estuaire de près d'un kilomètre de large est déjà assez éprouvant et le mieux consiste à passer par les plus gros galets qui sont plus stables que les petits. On franchit plusieurs fois des petits bras du delta de la rivière, pourvus ou non de pièges à bichiques. A la fin de l'estuaire, on peut poursuivre sur la plage mais il vaut mieux rejoindre la fin de la Route Robespierre et longer l'espace naturel sensible du Site des Orangers ou un peu de marche dans l'herbe sera la bienvenue. On retrouve très vite les galets jusqu'à la Ravine des Orangers. Après la ravine commence le chemin du Bassin Bleu qui traverse les cannes et rejoint Sainte-Anne sans encombre. Avant Sainte-Anne, on peut prendre à droite le long d'une petite ravine et rejoindre la plage de galets ou marcher sur la route jusqu'au radier du Bassin Bleu sur la Ravine du petit Saint-Pierre. Ne pas manquer une halte au superbe bassin Bleu (Photo 11) pour refaire le plein de boisson ou pourquoi ne pas profiter d'une petite baignade avant de repartir. Pas de difficulté jusqu'au cimetière de Sainte-Anne. C'est après le cimetière qu'on rejoint cette piste originale, constituée de galets, qui a un peu souffert du dernier cyclone passé en janvier 2013. On marche alors entre des centaines de bois flottés et hélas de détritus venus d'on ne sait où. La progression est plus rapide et aisée que sur les galets en vrac et c'est très rapidement qu'on rejoint la Pointe rocheuse de la Ravine Sèche battue par les flots. Remarquer au passage l'échange et le mélange des eaux claires et salées par d'incessants va et viens de la mer. Les deux derniers kilomètres entre la ville de Saint-Benoît et la mer sont un véritable plaisir sur un sentier bétonné et plat qui rejoint sans difficulté l'estuaire de la Rivière des Marsouins. Si le retour par la plage n'est pas programmé, il suffit de poursuivre sud-ouest vers la nationale pour retrouver un véhicule ou prendre un bus vers Sainte-Rose. Attention, les bus sont plus nombreux le matin et l'après midi. Ils sont plus rares entre 10 et 15 heures. La première station vers Sainte-Rose se situe à quelques mètres après le rond-point vers la Plaine des palmistes.

Balises


Balises blances, chemin bordé de cailloux et grands bambous plantés sur la plage

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Sainte Rose et au village de la Rivière de l'Est et se garer au tout début du Chemin Isidore - Débuter la randonnée par le Chemin Isidore qui est appelé route du Bord de la Rivière de l'Est - A la fin de la route, poursuivre sur le chemin qui va vers l'Océan et bifurquer à gauche à la clairière pour rejoindre la plage de galets et la Rivière de l'Est - Traverser le très large delta de la Rivière de l'Est en suivant les balises blanches - A la fin du Delta, prendre à gauche entre quelques cocotiers et rejoindre le Site des Orangers et son petit étang aux eaux vertes - longer une haie jusqu'à la fin de l'aire herbeuse - Retrouver la plage et ses galets jusqu'à la Ravine des Orangers - Après la ravine, trouver dans les cannes le Chemin du Bassin Bleu et le longer jusqu'au Bassin Bleu, soit par la route, soit par le bord de plage dans les galets - Après une visite au bassin, traverser l'aire de pique-nique en longeant la côte et retrouver plus loin le cimetière marin de Sainte-Anne - Poursuivre entre le cimetière et la mer et reprendre dans les galets le chemin tracé et bordé de gros galets - Suivre ce chemin "pavé" presque jusqu'à la Pointe de la Ravine Sèche et son large estuaire envahi par les eaux - Poursuivre sur la plage et rattraper plus loin le superbe sentier bétonné (Photo 24) qui longe le littoral entre les habitations et la mer et rejoint l'estuaire infranchissable de la Rivière des Marsouins - Suivre le sentier qui remonte la rivière en rive droite, passer le pont et prendre en face le Jardin Maurice Ferrol - Traverser le jardin et retrouver une petite route qui rejoint la RN2 au grand rond-point de la route de Bras Canot - Continuer jusqu'au prochain rond-point et prendre le bus pour rejoindre le village de la Rivière de l'Est ou effectuer le chemin en sens inverse.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 14/05/2018 19:51
Randonnée complétée le 10/05/2018

Réalisée dans le cadre de ma 2eme étape du tour de l'île entre Bois Blanc et St Benoit; il faut aimer les galets, des kilomètres de galets, et nous les aimons, nous resterons d'ailleurs au plus prés de la mer sans emprunter la piste cannière pour rejoindre le chemin du bassin bleu. En guise d'aimer les galets, nous étions tellement écrasés et déboussollés par le soleil que nous n'avons pas vu sur la carte le chemin Robespierre qui permet d'éviter les galets jusqu'au chemin du bassin bleu et nous en ferons donc 2 kilomètres de plus. Mes dallons du jour, la fatigue aidant, feront d'ailleurs une overdose au niveau de l'oratoire notre dame de lourdes avant St François et finiront par la route, préférant le bitume et l'oxyde de carbone, à la place de la beauté sauvage de la côte, de la splendide embouchure de la ravine sèche et du joli sentier littoral de Ste Benoit, alors que je continuerai seul dans les galets, afin de respecter cet itinéraire au plus prés des flots. Mon conseil, ne zappez pas la partie dans les galets pour prendre la route, il serait en effet extrêmement dommage de rater cette partie de la côte est; de plus si on fait seulement cette partie, il y à 6 kilomètres de galets, ce qui est facilement faisable.

Christian Léautier, 15/01/2017 16:59

15/01/17 Nouvelle étape de mon tour de l'île de Ste Anne à Ste Rose: d'abord des milliards de galets:un petit moment ça va mais un long moment ça devient pénible puis changement de décor vers les falaises du Cap de Bonne Espérance (et oui!) jusqu'à Ste Rose:sentiers de pêcheurs assez techniques dans les falaises pour arriver au joli petit port de Ste Rose. 4h; retour par bus car jaune S1, pas de réseau Estival le dimanche!!

Christian Léautier, 20/12/2016 17:37

19/12/2016 Nouvelle étape de mon tour de l'île: de St Benoit à Ste Anne-sentier souvent envahi d'ordures et moins marqué que plus au nord; des galets, des galets toujours des galets! visiter l'église de Ste Anne ; remonter quelques 50m la ravine Ste Anne et du petit St Pierre en amont de bassin Bleu pour arriver très vite à des petites cascades,admirer les canaux bichiques; Bus car jaune S1 et Estival 18, 19, 49 pour éviter les aller retour.1ère partie sous la pluie battante, 2è sous un soleil radieux et très chaud! Sur la côte est se méfier de ces changements rapides ....

Randonnée ajoutée le : 01/01/2013