La Source Repiquet par la Vallée Heureuse

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 14.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1310 - 610 m
Dénivelé positif 700 m
Dernière mise à jour 26/06/2020

A quatre pattes pour la source

Circuit refait le 26 avril 2016 avec Jean Pierre (Jpv97410). Le sentier menant à la ravine est très envahi par toutes sortes de végétation mais on y parvient en gardant les yeux au sol. Les explications sur cette remontée de ravine ont été supprimées des textes ci-dessous. Le sentier de la source est quant à lui bien plus facile à suivre. Une seule règle, ne jamais s'éloigner du petit tuyau. Là également, la végétation envahit tout mais le sentier est impossible à perdre de vue jusqu'à la Ravine d'Alix. Glissades possibles lors des franchissements de ravines ou de raidillons.

Cette randonnée, assez courte et encore assez facile pour les amateurs de sentiers étroits (excepté les 300 derniers mètres qui sont parmi les plus pentus de l'île) permet de rajouter une touche de modestie à l'effort fourni quand on songe aux ouvriers dont c'est le métier de tracer de tels sentiers pour seulement transporter un long tuyau qui permettra aux populations en aval de ne jamais manquer d'eau.
En effet, ce sont des centaines de mètres de canalisations qui ont été portés et soudés dans une végétation hostile mais surtout sur une pente de plus de 50% de dénivelé (voir profil). Les derniers mètres avant la source s'effectuent à quatre pattes et en s'aidant des branches ou arbustes. Un coup de chapeau aussi au découvreur de la source qui ne disposait pas à l'époque d'un hélicoptère pour la reconnaissance.

La randonnée débute au Gîte de Basse Vallée qu'on rejoint après une longue montée sur la petite route à double sens (Photo 1). La Route Forestière du Rond passe devant le gîte et pénètre sous les cryptomerias (Photo 2). Marcher sur cette très agréable piste recouverte de cailloux ou d'herbe jusqu'à son terminus en longeant des aires de pique-nique abandonnées, démontées ou dans un triste état car la piste, très chaotique, décourage sans doute les familles qui n'ont pas le temps de marcher depuis le gîte (Photo 1). Cette partie de mise en jambe s'effectue facilement et rapidement. La piste se termine d'un seul coup par une zone de demi-tour et il faut chercher un peu des yeux le sentier qui se poursuit le long de la canalisation. Des ruches sont installées sous les grands conifères mais on laisse travailler les ouvrières (Photo 4). On remarque depuis quelques temps une petite canalisation posée au sol. Une fois sur le sentier, impossible de se perdre le long de ce long tuyau, totalement rectiligne (Photo 5). Le sentier effectue un court virage avant de repartir sur la droite. Dans l'angle, le sentier qui menait à la Ravine de Basse Vallée est de plus en plus bouché par des milliers de sabres marrons (Photo 6). On pouvait encore, il y a quelques années, se balader plus facilement dans le fond de cette rivière rocheuse et remonter jusqu'à la cascade en amont mais il faut désormais y mettre beaucoup de bonne volonté. Poursuivre sur un tracé très rectiligne dans les bois de couleurs et quelques vignes marronnes (Photo 7). Difficile, au début, de perdre de vue le sentier étroit car il est encore bien tracé (Photo 8). En période pluvieuse, les sabres mouillés trempent les vêtements (Photo 9). Inutile pourtant de les éviter car ils sont si nombreux et serrés par endroits qu'on ne peut les éviter (Photo 10). Quelques trouées dans la forêt permettent de voir le rempart de la Vallée Heureuse et les premières pentes en direction de la source (Photo 12). Quelques courtes pentes se grimpent sur de hautes marches et les mains sont parfois utilisées (Photo 13). Le tuyau épouse la forme du terrain, descend vers les ravines et remonte de l'autre côté en servant de rampe d'escalier (Photo 14). La portion qui peut sembler difficile aux marcheurs peu habitués à la brousse prend fin bientôt quand on aperçoit devant la vallée du Bras d'Alix (Photo 15). On marche alors dans une superbe végétation de bois de couleurs, de branles verts couverts de mousses, d'épiphytes, de fougères (Photo 16) ou d'orchidées (Photo 19). Le sentier est toujours aussi étroit dans les branles et fausses osmondes (Photo 17). Il devient très pierreux, voir rocheux par endroits (Photo 18). On arrive ainsi au Bras d'Alix et sa canalisation qui l'enjambe (Photo 22). Le Bras d'Alix est un torrent sans eau, très rocheux, offrant en amont une belle vallée qu'on peut visiter en fin de descente, au retour (Photo 23). Trois solutions sont alors possibles à partir de la ravine. La solution facile consiste à remonter le bras jusqu'à la cassure de la Cascade (non prévue sur la carte). Il suffit de faire attention où poser les pieds sur les innombrables galets. Le détour revêt un peu plus d'importance s'il y a de l'eau dans la cascade (rare). Si on manque d'habitude de ces milieux, faire demi-tour par le même sentier. Une solution plus sportive consiste alors à redescendre le Bras d'Alix par rapport au tuyau et retrouver plus bas et en rive droite le petit cairn (Photo 4) et le sentier qui repart vers l'amont et ne tardera pas à remonter de manière totalement abrupte jusqu'au captage de la source. Cette partie est à réserver aux sportifs qui n'ont pas peur de se salir les mains en les posant au sol ou en agrippant les branches, seule manière de remonter le long du tuyau sans chuter ou glisser vers le bas. La canalisation, toujours visible, sert de guide et de corde à nœuds ; l'effort économisé pour trouver le passage sert à la poussée jusqu'au captage. Les points de vue sur la vallée sont nombreux dans la montée (Photo 26) et (Photo 27). La modeste source est plus un suintement qu'une cascade et l'eau est récupérée par un minuscule barrage avant d'être canalisée (Photo 28). La descente est beaucoup plus scabreuse mais les arbres sont assez nombreux pour servir de rambardes naturelles. Sortie pédagogique sur les métiers des poseurs de tuyau qui doivent avant tout être de bons randonneurs. Quand le mal de cuisse est trop fort, il suffit de penser aux deux ouvriers qui tenaient le tuyau pour le monter toujours plus haut et l'ajuster aux autres posés là les jours précédents. Ils devaient maintenir l'équilibre, grimper les mêmes pentes tout en travaillant simultanément alors que le randonneur est en plein loisir. Le retour s'effectue par le même sentier et comme l'effort est terminé, on a tout le temps de chercher la plus belle orchidée.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Basse Vallée, entre Saint-Joseph et Saint-Philippe - A l'église, remonter la route forestière jusqu'au Gîte de Basse Vallée - Garer son véhicule au gîte - Remonter la Route Forestière du Rond jusqu'au terminus constitué d'un rond-point rudimentaire - Le sentier débute sous les cryptomerias et rejoint un peu plus loin une petite ravine - Prendre à droite dans la ravine sur 5 ou 6 mètres vers la Source Repiquet - Le sentier suit le tuyau de transport de l'eau - Arrivé à une ravine profonde et rocheuse, le Bras d'Alix, affluent de la Ravine de Basse Vallée, traverser la ravine et laisser le tuyau pour bifurquer sur la gauche sur une vingtaine de mètres - Le sentier reprend vers la droite et rejoint la canalisation en rive droite - Suivre à nouveau le tuyau jusqu'à la source - Attention, la piste est extrêmement raide et les glissades possibles à tout moment, surtout à la descente - Le retour s'effectue par le même itinéraire. Avant de rentrer, suivre la ravine du Bras d'Alix jusqu'à une cascade à sec qu'on atteint au bout d'un bon quart d'heure d'escalade de rochers et de galets.

Un petit bout de film pour voir le sentier

Un extrait de la balade effectuée le 26 avril 2016 avant la pluie pour se rendre compte de l'état du sentier pour les amateurs de belles plantes, orchidées ou fougères.


Commentaires sur cette randonnée (8)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 26/03/2019 19:25
Randonnée complétée le 25/03/2019

Lorsqu’on lit les commentaires sur la fiche, on se rend compte qu’aucun des randonneurs ayant tenté cette sortie n’a atteint la source Repiquet et son captage.
En effet, si rejoindre le bras d’Alix ne pose pas de problème, rejoindre la source et le captage est une toute autre affaire.
Jusqu’au bout de la route forestière nr 37, c’est de la ballade familiale, jusqu’à la ravine du bras d’Alix, même si la végétation est dense par endroit, c’est praticable sans problème par les randonneurs habitués ; continuer vers la source est une autre histoire.
Pour arriver jusqu’à la source, prévoir de la grosse motivation, pas de peureux dans l’équipe, et, impératif, une corde de 20 mètres dans le sac, elle sera utile pour la descente et même pour la montée si certains ont des difficultés. Bien penser que sur les dernières centaines de mètres avant d’arriver au captage, il y a trois passages très dangereux, sachant que même s’il fait beau, le tuyau sera très glissant et qu’il ne faut pas compter sur lui pour se retenir.
A ces endroits, le tuyau passe au bord et même au-dessus de la ravine, les rochers sont glissants et le moindre faux pas vous précipiterai direct dans le vide.
Concernant le temps, si vous vous arrêter au bras d’Alix, fiez vous au temps de la fiche, si vous tentez la source, rajoutez 3 heures pour être tranquille.
Si vous continuez vers la source, repérez les deux cairns presque en face de la sortie du sentier dans le bras.
Je suis prêt à parier que les randonneurs ayant atteint le captage se comptent sur les doigts d’une main, hormis le personnel d’entretien bien sûr.
Et merci à mes compagnons d’infortune, René et Christian.
Photo jointes nr1 la maison forestière de Basse Vallée nr2 la végétation dans le sentier menant vers le bras d’Alix nr3 au cœur de la vallée heureuse nr 4 le captage nr5 les cairns de repérage pour le sentier de la source dans le bras d’Alix

JPG, 26/03/2019 18:29

Christian : fautes corrigées ;-) Ça ne te ressemble pas effectivement. Le bouton "Modifier" fonctionne très bien chez moi. Rando effectuée en 2009 sans GPS. Si tu peux attendre le mois de juin, on y remontera pour mettre à jour la fiche.

Christian Léautier, 26/03/2019 16:37
Randonnée complétée

Pardon pour mon commentaire précédent qui comporte plusieurs fautes d'orthographe mais je n'arrive pas à corriger mon vilain texte! Ca tourne dans le vide indéfiniment lorsque je clique sur "modifier" ?? (est ce un problème de mon ordi ou plus général ? ) Je voulais rajouter que la prospection du Bras d'Alix et de la ravine Basse Vallée mériteront une prochaine expédition ; L'approche jusqu'au Bras d'Alix est facile: j'étais venu en 2015 et rien a changé: belle forêt, orchidées, sentier toujours visible même si beaucoup de sabres plus on avance, obligent parfois à regarder au sol le passage ;partie faisable même avec des marmailles motivés.....Et enfin je rajoute avec fierté: "Nou la fé!!!"

Christian Léautier, 26/03/2019 14:25
Randonnée complétée

Partis avec Martial et René depuis St Joseph (carsud 78 Matouta avec arrêt chemin volcan" ) pour une formalité avec "la fleur au fusil "puisque prévu 4h AR depuis le gite de Basse Vallée et une difficulté moyenne, mais malgré tout dans le sac de Martial longues cordes, mousquetons...il vaut mieux prévenir !! Effectivement ! nous mettrons 10h30 pour rejoindre Basse Vallée; plusieurs fois nous penserons abandonner mais notre ténacité sera récompensée par la découverte de la source Repiquet. Impossible malgré mes recherches de trouver sur internet une photo de la source ! Tous les articles parlent d'un parcours plutôt facile et d'une source Repiquet à atteindre sans problème. On se demande si on parle de la même chose, quand plusieurs fois il faut déployer les longues cordes, franchir des éboulis, se détourner dans une forêt très en pente de la canalisation glissante à souhait. Les difficultés apparaissent dès l'arrivée au Bras d'Alix. Le plan de l'itinéraire randopitons marque bien une descente d'environ 150m de la ravine (ce que nous avons fait) alors que le sentier sur la petite crête est pile en face (nous avons mis des cairns pour ceux qui viendront après nous !!). La montée hors sentier vers la source en traversant une première ravine est éprouvante et parfois "limite". L'arrivée à la source est un pur bonheur mais la redescente le long de la canalisation permet sans discussion de classer la rando en catégorie "très difficile": 3 "cassés" dont 2 négociés avec les cordes magiques de Martial permettent de progresser car se laisser glisser sur plusieurs mètres en s'agrippant le long de la canalisation-savonnette aurait été très dangereux... Retour en "sur régime" à Basse Vallée où nous manquons le bus S1 de 1mn!! (rageant). Belle expédition mais on est loin, très loin du temps et de la difficulté indiqués sur le site !

HydrUra, 10/09/2018 13:25
Randonnée complétée le 08/09/2018 en 6h30

Superbe coin, belles orchidées ! Randonnées effectuée ce week-end, 4h à l'aller (et 300 photos d'orchidées) contre 1h30 au retour. Par trouvé le sentier pour monter jusqu'à la source mais c'est peut être mieux comme j'étais tout seul...

Juliettedomi, 07/08/2017 19:41
Randonnée complétée le 07/08/2017

Fait le 7 Aout 2017, c'est un sentier envahit par la végétation, la progression assez difficile du fait de la mauvaise vision du sol: risque de chute et de glissade. A déconseiller aux enfants et aux non-sportifs. Super forêt tropical avec abondance de végétations, amateurs de photos vont se régaler à condition d'être agile et sportif.
ATTENTION: mettre un pantalons, les plantes qui envahissent le sentier sont parfois agressive et munies d'épines.

Jacques K, 05/07/2016 15:56
Randonnée complétée

Sortie à réserver à des personnes expérimentées comme le dis JPV, surtout la partie après la ravine. J'ai fait demi tour au bout de 20 mn de grimpette à 4 pattes (le tuyau était trop glissant) et la descente est plus compliquée que la montée. A faire par temps sec, mais dans le secteur c'est rare!

jpv97410, 27/04/2016 16:25
Randonnée complétée le 26/04/2016 en 2h30

fait le 26 avril 2016: le sentier est praticable mais est réservé aux randonneurs expérimentés n'ayant pas peur de se salir les mains. je me suis arrêté à la ravine du bras d'Alix, impossible de dire comment est le sentier après.

Randonnée ajoutée le : 01/08/2015