CONTESTATIONS CONCERNANT DISTANCES ET DENIVELES

JP Goursaud, 23/12/2021

Avec la multiplication des applications mobiles, GPS et montres connectées, de nombreux commentaires contestent distances et dénivelés proposés sur les fiches de randonnées.
Ces commentaires, s'ils sont suivis à la lettre, peuvent décourager d'éventuels randonneurs qui ne se lanceront jamais sur un circuit de 30 km alors que la fiche en prévoit la moitié.
Si les montres de plongée sous-marine ou les déclencheurs altimétriques des parachutistes fonctionnent à la pression de l'eau ou de l'air, il en va tout autrement des appareils utilisés en randonnée. Ils reçoivent un éclairage des nombreux satellites géostationnaires lancés autour de la planète. Leurs ondes circulent de manière rectiligne de l'émetteur à 36000 km de distance jusqu'à l'appareil sur le sac à dos. Tout va bien lorsque l'on marche en plaine ou sur le flanc d'une montagne : les données recueillies sont les mêmes que les fiches à quelques poussière près. Il en va tout autrement lorsque le récepteur est caché de cet éclairage satellitaire par une profonde vallée ou un étroit canyon, ce qui est un cas fréquent à La Réunion. On constate même des différences entre un appareil posé sur la bretelle du sac à dos et celui enfoui entre le casse croûte et la réserve de boisson.
Lorsque je reviens de randonnée, je transfère ma trace sur un PC et j'exploite le résultat sur les nombreux logiciels de cartographie à ma disposition (CompGPS, Cartoexplorer, Iphigénie, Géoportail et bien d'autres). Après une randonnée à la Plaine des Cafres ou sur la Plaine des Sables, la trace est quasiment identique aux sentiers de la carte IGN et la publication ne prend qu'une minute. Inversement, après une longue remontée de rivière bordée de hautes falaises, la trace ressemble plus à une toile d'araignée qu'à un simple trait longeant le cours d'eau. Je suis donc obligé de recréer une trace GPS publiable en traçant directement sur mon écran.
Nul n'est infaillible et certaines erreurs se glissent parfois sur mes traces. Je corrige dès que l'on me remonte cette information. Avant de poster un commentaire, merci d'effectuer préalablement les opérations citées ci-dessus.
D'autres méthodes empiriques peuvent aider pour savoir si la trace est correcte : Diviser le kilométrage indiqué par la montre par le temps réalisé (le résultat donnera à penser qu'on a couru ); voir le profil de la fiche graduée en 2, 5 ou 10 km ; s'aider des poteaux de l'ONF rencontrés ; afficher les quadrillages de 1 ou 10 km sur les cartes lorsque le logiciel le prévoit etc.
Merci à Martial, Christian, Laurent, François, Sophie et bien d'autres qui régulièrement font preuve de pédagogie en apposant un commentaire pour redonder sur ces méthodes simples de vérification.


Commentaires (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sylver974, 05/08/2022 14:39

Merci pour gros le travail fourni. Perso je compare effectivement avec Geoportail, mais globalement les traces et dénivelés de se site sont très correctes, d'où tous mes remerciements.

zeitouni, 13/05/2022 11:16

Un grand merci pour toutes ces précisions utiles, JPG !