La boucle du Sentier Bras Plat à la route forestière des Camphriers

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Danger
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 11.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 751 - 543 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 16/04/2018

Pour amateurs d'orchidées

Confirmation en août 2012 des difficultés à effectuer ce sentier dans de bonnes conditions. A réserver aux amateurs de sentiers fermés et de forêts profondes ne craignant pas les griffures.
Ce sentier peut encore se pratiquer avec difficulté pour les curieux des forêts profondes, orchidées, oiseaux. Certains passages sont difficiles. Aucun plaisir à en retirer sans remise en état, improbable, voire inutile.

La variante du GRR2 qui reliait le Baril au Gîte de Basse Vallée est désormais fermée par arrêté préfectoral et sera bientôt impraticable comme tous les sentiers abandonnés. La partie la plus longue du sentier en sous-bois est encore très belle (photo 2). Les quelques pousses de jeunes vignes marronnes dans les parties plus clairsemées indiquent que le coupe-coupe sera indispensable à partir de fin 2012. on rencontre ça et là des petites pancartes indiquant que cette zone fait l'objet de l'éradication de la vigne par procédé écologique (ver de la mouche bleue). Les sabres ont même déjà colonisé quelques petites portions ne dépassant pas les 30 mètres et où l'on devine bien le sentier. Ces plantes aux formes de lames ne présentent aucun danger mais mouillent bien les vêtements si la nuit a été pluvieuse.

Cette sortie, réservée aux amateurs de forêts de bois de couleurs, emprunte donc ce sentier, glissant par endroits, surtout au passage des nombreuses ravines qui arrivent du nord. On y chemine sur une lave moussue très dure, à peine recouverte par la végétation. Le soleil a parfois du mal à pénétrer sous l'épaisse voûte des arbres. Après deux heures passées à la rencontre des zoizo la vierge, peu farouches et d'une multitude d'orchidées de toutes espèces, on arrive à la route forestière 38 des Camphriers qu'on aura plus qu'à suivre jusqu'aux premiers kiosques qui dominent le Gîte de Basse Vallée. Cette route est très agréable car large, propre et bordée de toutes les espèces de bois de couleurs plus facilement identifiables que 500 mètres plus au nord durant le cheminement sur le sentier de Bras Plat.

Balises

Plus de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Basse Vallée entre Saint-Joseph et Saint-Philippe et prendre la route du Gîte de Basse Vallée, proche de l'église - Rouler jusqu'au Gîte de Basse Vallée et y garer le véhicule - Débuter la randonnée en redescendant vers le croisement de la route et de la route forestière des Camphriers - Suivre à gauche la route sur une trentaine de mètres et bifurquer à gauche sur le sentier qui rejoint, 200 mètres plus haut, le deuxième lacet - Poursuivre sur la route forestière jusqu'au premier kiosque situé à gauche et le longer pour débuter le sentier de Bras Plat - Suivre durant deux heures ce sentier de ravines en ravines jusqu'à la route forestière - Prendre à droite et suivre la route forestière jusqu'au kiosque cité ci-dessus puis retourner au véhicule par le sentier emprunté plus tôt ou par la route forestière pour profiter le l'odeur des camphriers (photo 10)


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Florine, 16/04/2018 08:18

Dommage ...

Fanch, 25/03/2018 13:36

Sentier à l'abandon, je n'ai effectué que les premiers mètres jusqu'à la ravine Pérote en raison des précipitations violentes. Il faudra revenir avec sabre et tissus épais

Randonnée ajoutée le : 01/09/2011