De Cilaos au Maïdo par le Taïbit et les cascades de Bras Rouge et 3 Roches

Difficulté
Très difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 9h30
Distance 25.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2081 - 963 m
Dénivelé positif 2450 m
Dernière mise à jour 17/12/2018

Partir très tôt pour ne pas manquer le bus au Maïdo

2400 mètres de montée en une journée imposent un entraînement sérieux, un ravitaillement suffisant et une bonne réserve d'eau.

Voici une manière sportive de visiter deux cirques dans la même journée. Visiter est un bien grand mot car la longueur et l'important dénivelé positif imposent de ne pas trop traîner en route. Pour n'effectuer que ce trajet il faut bien réfléchir au mode de transport utilisé. Si on monte à Cilaos au premier bus venant de la Rivière et en prenant le dernier en partance vers Saint-Paul au Maïdo on a juste le temps d'effectuer le trajet. Il faut donc jongler entre les bus, véhicules privés ou nuit à l'hôtel ; cette dernière solution étant la plus pratique surtout qu'il est facile de trouver à se loger à Cilaos. Mais quel souvenir ! En 25 km, on aura droit à deux des plus belles cascades de la Réunion au Bras Rouge et à Trois Roches, deux cols de légende avec le Taïbit et le Maïdo et deux îlets pour se ravitailler si besoin. Les panoramas seront également très nombreux ; à la montée du Taïbit vers Cilaos, à la descente vers Mafate et tout Mafate lors de l'ascension du Maïdo. On ne se lance pas si on n'a pas l'entraînement et la traversée est loin d'être une randonnée marmaille.

La randonnée débute à Cilaos par le sentier des Porteurs qui descend rapidement au Bras des Etangs près des Anciens Thermes. Le GR qui descend à la Cascade de Bras Rouge est facile, agréable et propose déjà d'excellents panoramas sur le Grand Bénare ou le Piton de Sucre (Photo 2). Après avoir franchi la ravine Ferrière puis le gué du Bras Rouge, on rencontre une pente assez forte en direction de la route de l'Îlet à Cordes (Photo 7). Le sentier alterne dents de scie, pierres, terre, marches de pierre et de bois ou aiguilles de filaos. Quelques petites cascades tombant des affluents du Bras Rouge égayent un peu le trajet mais retardent si on veut s'en approcher. La fin de la montée s'effectue sous les filaos par forte montée avec de beaux paysages sur les Cascades Pitsa ou du Bras Rouge ainsi que le Gros Morne et la Tête de Lion. Une fois passée la route il faut se préparer à une nouvelle forte montée jusqu'au Col du Taïbit avec seulement un petit replat à la Plaine aux Fraises pour reposer les cuisses qui commencent à chauffer. La première partie est constituée de lacets serrés et parfois vertigineux sur marches en bois ou en pierre. Plus loin ce sont les cailloux qui prennent le relais jusqu'à l'Îlet des Salazes pour une agréable pause à boire une infusion au kiosque installé à deux mètres du sentier. La portion qui suit est plus reposante jusqu'à la Source Ti louis en traversant des zones dénudées, défrichées ou recouvertes de gros rochers tombés des pitons depuis des siècles. Après ce semi-repos, une nouvelle forte montée rapproche doucement du col, franchit un ancien éboulis bien sécurisé. Il faut franchir une portion glissante de cendre et sable menant à un oratoire qui vieillit doucement (Photo 2). De cet oratoire, c'est le moment de profiter des derniers points de vue sur Cilaos. On parvient, quelques mètres plus loin au col. Le sentier étroit entame une descente rapide. Les jouvences sont plus nombreuses dans les nouveaux lacets et il faut également surveiller la position des pieds entre les cailloux. Il faut, à mi-pente, traverser une zone plus minérale issue d'anciens glissements de terrain (Photo 12). Le sentier est parfois vertigineux et souvent glissant mais les points de vue sur Marla sont magnifiques. On se retrouve près d'une case, la première de Marla qui est un îlet très vaste qu'on traverse sans difficulté. Un peu après le stade de l'îlet et en face de l'école, prendre à gauche en direction de Roche Plate. La descente, douce au départ s'accentue très vite quand la végétation disparaît. Le terrain est nu, sableux et glissant mais de belles marches ont été rajoutées pour faciliter la descente. On s'approche de la Rivière des Galets qu'il faut traverser sans difficulté avant de longer le torrent en rive droite. Quelques parties de la rivière sont facilement accessibles en raison du fond en basalte lisse, créant une belle rivière incitant à la baignade (quand on a le temps : Photo 15). Près de quelques grosses roches, on croise le sentier de la Plaine aux Sables avant de rejoindre Trois Roches en quelques minutes. Cette magnifique chute dangereuse ne se décrit plus (Photo 17). C'est l'endroit idéal en milieu de parcours pour la pause casse croûte près d'un des gros rochers qui a donné son nom au lieu. Franchir le gué et partir sur la gauche en longeant la Ravine Chevaquine en s'éloignant du profond Canyon. Les quatre kilomètres qui suivent présentent une suite de montées et descentes sur des sentiers caillouteux et souvent brûlés par le soleil en longeant tout d'abord au plus près le rempart de Mafate avant de s'en éloigner vers le Plateau Cerf. Une descente en lacets amène à Roche Plate pour une nouvelle halte près du point d'eau à l'école. Il ne reste que 6 km mais c'est la montée au Maïdo pour une ascension de plus de 900 mètres. Rien de bien difficile jusqu'aux filaos du Piton de Roche Plate (Photo 23) ainsi que jusqu'aux escaliers bétonnés de la Brèche (Photo 24). A partir du croisement du sentier des Orangers, la montée, la vraie, débute facilement jusqu'à la Ravine la Brèche (Photo 27). Aux 1300 mètres, se pencher vers l'avant, bien fixer le sac à dos, vérifier la réserve d'eau et entamer la plus rude montée du cirque de Mafate sur des cailloux le plus souvent et bien sûr les lacets indispensables (Photo 28). Très longtemps après on parvient au bord du rempart. Un dernier regard vers ce magnifique cirque avant d'entamer la courte descente sur les dalles de lave pour rejoindre l'arrêt de bus ou le parking.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre ou se faire déposer à Cilaos - Débuter par le Sentier des Porteurs qui rejoint les Anciens Thermes - Rejoindre le GR qui descend vers la Cascade du Bras Rouge - Passer le Bras Rouge à gué puis poursuivre en direction de la route de l'Îlet à Cordes - Traverser la route et débuter le sentier du Col du Taîbil - Passer le col et redescendre vers Marla - Traverser ou contourner l'îlet et continuer en direction de Roche Plate en passant à la Cascade de Trois Roches - Après avoir traversé Roche Plate prendre en direction de la Brèche et de Ti Col - Terminer par la longue ascension vers le Maïdo et rejoindre la route du Maïdo et l'arrêt de bus vers Saint-Paul.


Commentaires sur cette randonnée (18)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
michelM, 16/05/2019 17:37
Randonnée complétée il y a 3 jours en 8h30

j'ai fait une partie de la trace jusqu'à marla en A/R. le sentier des porteurs est en bon état et la descente depuis cilaos agréable. Ensuite le dénivelé est bien présent jusqu'au col du taibit Descente jusqu'à Marla, une petite dodo et retour par même itinéraire . belle journée, du soleil, du dénivelé et des kilomètres

Jean Michel Trailer, 17/12/2018 14:27
Randonnée complétée le 07/12/2018 en 12h00

Randonnée réalisée sur deux jours, et dans le sens inverse (descente du Maïdo, arrivée à Cilaos), 1ère étape avant la montée du Piton des Neiges. Nous avons bivouaqué le jeudi soir au sommet du Maïdo pour observer le coucher de soleil, ainsi que le lever. Départ à 7h pour pouvoir observer les superbes vues de Mafate au cours de la descente du Maïdo. La descente est assez compliqué pour ceux qui n'aime pas cela (je me suis fait la cheville plusieurs fois), mais les panoramas en valent la peine. L'ensemble du sentier jusqu'à Trois Roche est très ensoleillé, agréable en matinée, avec un peu de dénivelé positif qui apportent le côté sportif à la randonnée et font de l'arrivée à Trois Roche une récompense. Pause déjeuner et sieste à Trois Roche, puis départ vers Marla par la rivière des Galets. Le denivelé est plus important mais reste abordable. Juste avant de quitter le sentier qui suit la rivière des Galets, il est possible de se rafraîchir dans une dépression de la rivières, à défaut de mouiller ses sous vêtements. Arrivée vers 15h à Marla où nous avons bivouaqué. Ascension du Taïbit depuis Marla à 6h30 (en 50 min), nous permettant d'observer Mafate et Cialos découverts au sommet. Arrivée sur la départementale (début du sentier Taïbit) vers 9h, puis à Cilaos vers 11h30. Cette dernière partie de rando entre la départementale et Cilaos présente beaucoup de montées et de descentes exposées au soleil contraiement à ce que laisse penser le profil. Cette randonnée demande beaucoup d'énergie, toutefois nous en avions suffisamment pour entamer par la suite la montée du Piton de Neiges et le lendemain la descente vers Hell Bourg.

seboucoo, 10/11/2018 18:48
Randonnée complétée le 09/11/2018 en 13h30

Marcheur très moyen, j'ai fait cette randonnée dans le sens Maïdo > Cilaos à la journée : départ à 6h du matin, et arrivée sur la Route D242 à 19h30 (en tout j'ai du faire moins de 2h de pause) ! Donc j'ai fini à la lampe frontale. Pas de grosse difficulté pour l'orientation, toute façon j'ai juste suivi la trace sur mon smartphone. Par contre longue randonnée (j'étais prévenu!), malheureusement peu de ravitaillement en eau (j'ai pas réussi à trouver le point d'eau près de l'école à Roche plate, mais bon à ce moment là j'en avais pas vraiment besoin), prévoir quelques sous pour acheter de quoi boire à Marla. Sinon tout est dans le mental : la descente du Maïdo se fait facilement jusqu'à Roche Plate, puis la succession de montée-descente jusqu'aux Trois roches est assez éprouvante (surtout si le soleil tape fort), puis l'ascension jusqu'à Marla puis le Col du Taibït pour redescendre par la suite, c'est ce qui y a de plus dur je pense! Bref, à réserver aux sportifs entraînés, si vous voulez le faire en 9h30 en une journée (encore que peut être que dans le sens Cilaos > Maïdo, la durée est plus courte, ce qui me parait improbable car on fait quand même deux grosses montées (Taibït et Maïdo)), sinon à faire en deux jours. Peu importe la galère, cela reste quand même une magnifique randonnée si on prend son temps (comme je l'ai fait), avec de très beaux panoramas ! Gare aux courbatures le lendemain !

SaSyRando974, 09/09/2018 17:02
Randonnée complétée le 08/08/2018 en 13h00

sur trois jours avec les enfants

Sophie M, 05/09/2018 22:05

bonsoir, vous avez aussi meteo-reunion.com ; très complet ; en bas, une carte de la Réunion avec toutes les webcams de l'île. Pour les prévisions, lire le bulletin de MF (correspond au site de Christian L) et pas les "cartes de prévisions" (pas d'intervention humaine sur ces dernières donc réputées moins fiables). L'image radar (en plus des webcams) est très pratique pour regarder où il pleut pendant la semaine et avoir une idée de l'état des sentiers. Utiliser aussi la "carte d'observations" en cliquant sur le lien de la date pour avoir les cumuls sur diverses périodes. Plein d'autres liens très utiles en période cyclonique.

Christian L, 05/09/2018 18:47

Pour julienCo: avant chaque rando,à partir de 17h ,heure des mises à jour, je me connecte à "meteofrance.re" et cela conditionne systématiquement ma rando du lendemain, en sachant que si on annonce du beau temps,il ne fera pas un temps cyclonique et que si on annonce de la pluie il ne fera pas grand soleil car la fiabilité de la météo sur l'île reste relative avec de nombreux micro climats! Le point météo suivant les différents lieux de l'île sur la page d'accueil de randopitons n'est pas mal du tout. Á votre disposition avec grand plaisir.

julienCo, 05/09/2018 17:49

Merci Christian, J'avais cru voir que le GRR1 était en aval de la route mais c'est l'inverse. ;-) Merci également pour le site ONF tout est dedans, le R1 et R2 de nouveau ouvert. Une nouvelle petite, question quel site météo me conseillez vous pour l'ile?

Christian L, 05/09/2018 17:38

Pour julienCo: le sentier classique de Cilaos á l'arrêt de bus vers le Taibit est réouvert depuis le 3 sept:voir les arrêtés de l'ONF sur "sentiers fermés reunion " il s'agit du GRR2 (et non pas du GRR1) donc bonne rando !!!!

julienCo, 05/09/2018 15:42

Bonjour, Est ce que vous pouvez me confirmer que le sentier GR01 de Cilaos à l’arrêt de bus pour monter au Col du Taibit est fermé. Nous souhaitions faire cette randonné en allant jusqu’à Roche Plate pour y passer la nuit. Quelle sont les autres alternatives? Cilaos vers départ col du Taibit par GR02 et bassin bleu? Ou départ de l’arrêt de bus et petit aller retour jusqu’à Ti col si il reste un peu de temps? Merci d'avance pour vos conseils.

bigoudi, 13/07/2018 23:15

Chemin des cascades de bras rouge fermé. Chemin éboulé.

Randonnée ajoutée le : 01/04/2013