Maurice - Les dix arches naturelles près du Souffleur à Savinia

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 11.4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 45 - 0 m
Dénivelé positif 60 m
Dernière mise à jour 12/12/2017

Qui pourra en trouver de nouvelles ?

Si l'Ouest de Maurice comporte de longues plages de sable jaune ayant permis l'installation de multiples hôtels, la côte Est, comme à La Réunion, est souvent rocheuse et battue par les vagues. Un sentier côtier permet d'en découvrir les secrets en le quittant de temps en temps. On peut ainsi dénicher des falaises abruptes, des souffleurs, des grottes, des roches érodées par le vent et l'eau ou des arches naturelles comme sur cette portion de 5 kilomètres. Effectué en aller-retour, on peut alors marcher près des falaises dans un sens puis sur les pistes et sentiers au retour. Il est possible de débuter à plusieurs endroits entre Savannah, Savinia ou Virginia car des routes sommaires ou des pistes amènent au plus près des flots. De nombreuses familles mauriciennes viennent se reposer ou se restaurer à l'ombre des grands filaos. Le souffleur présent sur les cartes et qui attirait touristes et taxis a bien mal vieilli. Les effondrements et assauts de la mer en ont changé la physionomie et le long belvédère qui le bordait ne sert désormais qu'aux pêcheurs ou rares randonneurs de passage. A deux kilomètres du Souffleur, un lieu encore très visité abrite une grande arche naturelle où les familles viennent se faire photographier sur sa voûte. Il faut reconnaître qu'elle en impose mais neuf autres, beaucoup plus petites ou discrètes s'observent entre la rivière et la plage au sud du Souffleur et sur les 3 kilomètres au nord. Beaucoup d'autres sont vraisemblablement réparties dans la même zone et il faudra flâner pour les dénicher.

La randonnée débute au parking du Souffleur. La piste reliant la vieille case du hameau du Souffleur est cabossée et maltraite les véhicules. C'est donc un vrai plaisir de garer le véhicule sous les eucalyptus en début de piste (Photo 1) et de relier le bord de mer en marchant entre les murs de pierre sèche dressés de chaque côté (Photo 2). On parvient rapidement à une vaste aire sous les filaos.  Le rocher d'où sortait le souffleur est facile à trouver derrière les rambardes bétonnées du belvédère (Photo 3). Partir sur la gauche de criques en caps rocheux, de souffleurs discrets en falaises abruptes pour se régaler du paysage. Attention sur les roches surchauffées dont les aspérités sont coupantes. L'érosion a sculpté des roches et leur a donné des formes parfois très originales (Photo 5). Remarquer les perroquets verts qui nagent en bordure de vagues à la recherche de nourriture. En fonction de la position du soleil, leur couleur vive se voit de très loin. Ne pas manquer également cette succulente poussant dans les embruns et supportant le sel, comme les lavangères à la Réunion (Photo 8). Après 1800 m de progression, on trouve une arche constituée de trois cavités dont l'une a la forme d'une colombe en vol (Photo 12). 600 m plus loin, la plus connue se remarque surtout aux touristes qui la chevauchent pour l'immortalisation photographique (Photo 14). Il y en a six autres à découvrir entre le Souffleur et la fin de la balade proposée. Plus au nord, une piste part vers les cannes près d'une digue artificielle proche d'une plage sauvage sans intérêt (Photo 20). Il est possible de poursuivre ; ne pas hésiter alors à marcher encore 500 mètres jusqu'au lac sur la gauche avant de faire demi-tour en empruntant cette fois la piste ou les sentiers pour plus de confort. Une fois arrivé au Souffleur on peut reprendre la piste bordée de murs puis rentrer ou poursuivre sur 500 mètres le long de la falaise pour découvrir trois autres arches naturelles dont une aussi jolie que celle visitée chaque jour par des dizaines de touristes (Photo 24). L'endroit sauvage, a été baptisé Lovers Point, inscrit sur un rocher avec un cœur (Photo 23). Plus loin, une petite rivière arrive en méandres (Photo 28) pour se jeter dans la mer près d'une longue plage très peu connue que l'on peut rejoindre par le début de piste partant du hameau du Souffleur. Revenir au Souffleur par la belle piste longeant de nouveaux murs et remonter sous les eucalyptus vers le véhicule.

Particularités

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

En venant de Mahébourg ou de Plaisance, rouler sur la M1 en direction de New Grove – Bifurquer en direction de l'Escalier par la B79 - A l'Escalier, suivre la petite route du Souffleur à travers les champs de canne – Se garer au plus près de la case du Souffleur sous les eucalyptus ou rouler jusqu'au parking si la voiture supporte les trous – Marcher jusqu'au souffleur et entamer un aller-retour le long de la mer pour y découvrir les 10 arches.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
mathijudi, 12/12/2017 18:28
Randonnée complétée le 09/12/2017 en 1h20

il est possible de poursuivre la marche après la rivière. Passez sur la plage et prendre le chemin qui remonte a droite sur la butte. Ensuite suivre le chemin et poursuivre. C'est très jolie et sauvage, mais pas dans le même thème.

jpv97410, 30/10/2017 07:04
Randonnée complétée le 12/10/2017 en 3h00

La première randonnée reposante du séjour, beaucoup de ressemblance avec La Réunion.

Randonnée ajoutée le : 27/10/2017