De Bourg Murat au Gîte de Bélouve par le Col de Bellevue et la Plaine des Marsouins

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 6h30
Distance 19 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1616 - 1369 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 05/12/2018

Une étape vers les cirques

Voici encore une étape pouvant s'intégrer dans une traversée de l'île du Sud au Nord. Pas très longue et sans ascensions difficiles, cette sortie permet même de se reposer des circuits précédents. En fonction de la fatigue ou des réservations effectuées, on a la possibilité, en arrivant à Bélouve, de poursuivre sur Hell-Bourg pour y passer la nuit car la différence en km parcourus est minime et la difficulté moindre puisqu'il s'agit d'une descente. Tous les types de sols se présentent tour à tour au long de la journée ; d'abord la route, puis la piste avant les prairies, la difficile descente vers le Col de Bébour avant de retrouver à nouveau la Route Forestière de Bébour-Bélouve sur une portion assez longue mais inévitable car il n'y a pas de raccourcis dans cette partie de la forêt. Vient ensuite la partie la moins agréable de la journée avec la traversée de la Plaine des Marsouins qui comporte un sentier tortueux et boueux, heureusement le plus souvent dans de belles forêts. La dernière partie qui emprunte le Sentier de la Vierge est un pur plaisir pour les yeux ou pour les jambes en fin de parcours

La randonnée débute à Bourg Murat pour ceux qui viennent d'y passer la nuit ou au croisement de la RN avec le GRR2 à Mare à Boue pour les randonneurs qui n'effectuent que cette étape car le tronçon de route nationale peut s'avérer dangereux à cause de la vitesse des véhicules. Les premiers kilomètres s'effectuent sur le goudron, presque à plat dans les prairies de la Savane Mare à Boue ou les Pâturages Biberon. Le matin, les prairies sont recouvertes de rosée, voire de givre durant l'hiver austral et il vaut mieux avoir prévu un vêtement chaud. Ces quatre premiers km ne posent aucune difficulté et permettent de chauffer l'organisme en se régalant des panoramas sur le Piton des Neiges qui sera bientôt totalement au soleil. La route est vite remplacée par la piste qui traverse la Plaine Biberon, elle-même remplacée plus loin par le Sentier Forestier de Bébour qui franchit une demi-douzaine de ravines avant d'atteindre le Piton de la Plaine des Cafres en cheminant sur un itinéraire boueux, caillouteux, souvent dans les plantes humides. C'est les chaussures crottées qu'on parvient au Piton, à peine marqué. La descente vers le Col de Bébour ne fait que 200 mètres de dénivelé mais elle est assez sportive (voir profil !) ; les mains ou les bâtons sont souvent mis à contribution afin d'éviter les glissades. On arrive à la route à deux pas du col, situé à gauche. Il faut ensuite emprunter la route, mais dans les très beaux paysages du Plateau de Duvernay. Ne pas entamer la descente sans un coup d'oeil à partir du belvédère du Col de Bébour. On voit une grande partie de la Plaine des Marsouins, la Forêt de Bébour et le Piton Bébour qu'on effleurera dans quelques minutes après avoir passé le Bras Cabot. Comme l'étape est assez longue, on n'a ni le temps de faire le tour du Piton qui débute à quelques mètres du pont ni le sentier botanique du même nom un peu plus loin. On poursuit donc en direction de la Rivière des Marsouins pour rattraper le Sentier de la Rivière qui permet de bénéficier d'un important raccourci dans les bois de couleurs. Le détour de 50 mètres pour voir le bassin et sa petite cascade en amont du gué s'effectue en moins de 10 minutes. On récupère plus loin la Route Forestière de Bébour-Bélouve et le sentier des Mares et des Bois de Couleurs est facile à dénicher sur la droite de la route en marchant vers le Gîte de Bélouve. On traverse alors de très belles forêts de bois de couleurs, de tamarins, de fanjans et on longe parfois la route de Bélouve où passent les véhicules qu'on entend parfois tellement bien qu'on a envie de partir sur le béton quand le sentier est trop boueux. On bénéficie ça et là, dans les trouées de la végétation, de quelques points de vue sur le Mazerin ou le Piton des Neiges. Le terrain est vallonné, le sentier tortueux chemine par quelques dents de scie au passage des ravines mais sans jamais créer de difficulté sauf peut être les portions boueuses en fonction de la météo. On ne le quitte qu'aux alentours du gîte, au parking du Coteau Monique. En cas de fatigue, il est possible de rejoindre le gîte par la route mais le sentier de la Vierge qui débute à deux pas de la petite piste qui part sur la gauche après le Sentier de l'Ecole Normale est magnifique. Il emprunte un superbe tronçon, toujours dans les forêts primaires, de bois de couleurs ou sous les tamarins et finit au Gîte de Bélouve après quelques passerelles érigées sur des ravines.
Voir pour plus de détails la randonnée du tour des Cafres et celle de la traversée de la Plaine des Marsouins

Balises


Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Bourg Murat puis en direction de la Plaine des Palmistes - Se faire déposer ou garer le véhicule au croisement de la RN 3 et du GRR2 en direction de Mare à Boue - Débuter le trajet par une route sur 1600 m avant de bifurquer à droite sur une piste que l'on suit sur 2200 m avant de rencontrer le sentier forestier de Bébour - Rester sur le sentier jusqu'au sommet du Piton de la Plaine des Cafres (1639 m) - Poursuivre par la descente vers le Col de Bébour - A la route, prendre à gauche et rester 3200 m sur le macadam avant de prendre à gauche le sentier de la Rivière - Franchir la Rivière des Marsoins et rejoindre à nouveau la route de Bélouve - Suivre la route 100 m avant d'emprunter à droite le sentier des Mares et des Bois de Couleurs qui est parallèle à la route jusqu'au Coteau Monique - Retrouver pour quelques centaines de mètres la route de Bélouve, laisser à droite le sentier de l'Ecole Normale - Rejoindre enfin le Gîte de Bélouve, soit par la route de Bélouve, soit par le sentier de la Vierge (conseillé). Il est alors possible de rejoindre Hell-Bourg si le gîte n'a pas été retenu pour la nuit.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
MarmotteReveuse, 05/12/2018 20:42
Randonnée complétée le 04/12/2018

Fait dans le sens Gite de Bélouve --> Mare à Boue. Superbe forêt (malheureusement déjà envahie par des espèces exotiques). Petit hic : en traversant le sentier des Mares et des Bois de Couleurs, on a perdu le chemin après avoir traversé une ravine à laquelle menaient des marches en bitumes ; résultat, on est sortis sur la route de Bélouve plus tôt que prévu, à côté d'un parking et de ruches. Heureusement, une autre entrée 2 km plus bas dans un virage en épingle nous a permis de le retrouver !

Antoine Le Bihan, 15/08/2017 16:47
Randonnée complétée

Etape intégrée dans une traversée de l'île du Tremblet à Saint-Denis par Hellbourg. Sentier parcouru le 13.08.17. Des paysages splendides, vraiment distincts du cirque de Salazie, à faire ! Après la route forestière, vous traverserez des morceaux de forêt où vous découvrirez des bassins et des gorges de rivières inattendus. Attention toutefois, les sentiers peuvent être très boueux et glissants. Arrivée au gite de Bélouve, une belle vue sur Hellbourg avant de redescendre tranquillement.

Randonnée ajoutée le : 01/06/2009