Maurice - Les réserves de Chasse au Pied du Piton du Fouge

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 6.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 370 - 12 m
Dénivelé positif 410 m
Dernière mise à jour 02/11/2017

Sortie provisoire en attendant une nouvelle reconnaissance

Cette randonnée en aller-retour depuis Coteau Raffin jusqu'au sommet du Piton du Fouge n'a pu s'effectuer car la dernière partie est privatisée et personne n'était présent pour ouvrir le portail et autoriser le passage. A Maurice, très souvent, les beaux pitons aperçus le long de la route, imposent le paiement d'une redevance ou l'autorisation des propriétaires pour en gravir le sommet. C'est le cas en particulier de deux imposants massifs comme la Montagne du Rempart ou la Tourelle du Tamarin. Cependant cette randonnée est laissée sur le site pour proposer une idée de sortie. Elle présente, au lieu des 100 derniers mètres de l'ascension du Fouge, de nouveaux paysages sur les hauteurs de Chamarel. On peut ainsi longer un domaine de chasse grillagé sur des dizaines d'hectares où des cerfs servent de cible pour les chasseurs du monde entier venus s'adonner à leur sport favori... Un village de vacances de luxe est en construction (2017) sur la crête et pourra accueillir ces chasseurs à courte distance du grillage. Une forêt de bois d'ébène, entourée également de hauts grillages, semble en déclin si on en juge par l'état de la piste. Un itinéraire sur une longue passerelle serpentant dans le sous-bois permet de s'approcher des bois d'ébène. Attention, cette piste est privée et interdite au public. Si les cerfs sont difficiles à apercevoir, les lièvres ne manquent pas dans les prairies survolées de perruches vertes de Maurice. On peut organiser cette sortie si l'on séjourne dans la région du Morne Brabant.

La balade débute sur une piste qui commence à la route près de l'abri bus peint en bleu (Photo 1). La piste est rectiligne sur 500 mètres et permet de se mettre en jambe avant la montée sportive qui suit (Photo 2). Les arbres qui la longent sont dévorés par les termites, en particulier les eucalyptus (Photo 4). Après 500 mètres, elle se sépare en deux autres pistes. Les ignorer pour filer tout droit sur un sentier qui débute par de gros cailloux puis devient carrément caillouteux en longeant une minuscule ravine (Photo 8). La végétation des bas est remplacée graduellement par des bois de couleurs (Photo 9). Les lacets sont très rares et la montée assez vive et cassante. Traverser une piste vieillissante et poursuivre sur le pierrier. Près d'un manguier aux racines imposantes, prendre à droite et continuer à monter dans une belle végétation envahie doucement de lianes papillon (Photo 10). Sous un manguier, on frôle un oratoire et sa vierge (Photo 12). Le sentier est étroit et parfois en bordure du petit ravin sans danger (Photo 13). Il faut quand même surveiller le sol et la position des pieds. On parvient à une piste bétonnée sur deux bandes de roulement. Le sentier qui montait au sommet est désormais remplacé par une propriété qu'il faudrait contourner pour accéder au sommet (Photo 14). Partir à gauche sur cette piste et jouer les curieux en observant les maisons en construction surveillées par vidéo et bientôt par des gardiens dans des guérites en construction à l'entrée (Photo 25). La piste se poursuit dans de magnifiques sous-bois jusqu'à Chamarel et peut donner de belles idées de sorties en boucle de près de 20 km. Profiter de la balade facile le long du grillage pour observer les lièvres qui courent un peu partout et surtout les biches et cerfs qui sont plus ou moins difficiles à discerner en fonction de l'heure (Photo 24). Les panoramas sur les propriétés et le Piton de la Petite Rivière Noire sont agréables et reposants (Photo 18). Le retour à l'abri bus s'effectue par le même itinéraire.

Particularités

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Après avoir passé Tamarin dans le sud, rouler vers le Morne Brabant, Grande Case Noyale et la Gaulette – Stationner à Coteau Raffin en face de l'arrêt de bus bleu et entamer la sortie par la piste rectiligne qui part vers la montagne – Poursuivre sur le sentier en forte montée jusqu'à une habitation près d'une piste bétonnée – Se balader dans les hauts vers Chamarel ou vers le bas pour observer les zones de chasse, la forêt de bois d'ébène si la zone clôturée est ouverte – Faire demi-tour par le même itinéraire ou poursuivre vers Chamarel pour y prendre un taxi vers le point de départ.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
jpv97410, 02/11/2017 19:48
Randonnée complétée le 11/10/2017 en 2h30

Découverte de la pratique de la chasse aux cerfs , des grands domaines pour riches chasseurs dans des forêts entièrement clôturées. la 3eme photo certainement la ferme des cerfs

Randonnée ajoutée le : 26/10/2017