SEY - Le tour de la Digue aux Seychelles

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h
Distance 15 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 58 - 0 m
Dénivelé positif 75 m
Dernière mise à jour 23/08/2021

La beauté à l'état pur

La petite île de la Digue compte parmi les endroits les plus photographiés surtout pour ses sublimes plages de sable blanc bordées de rochers de granite érodé. Tous les clichés y sont réunis, du lagon turquoise au cocotier qui penche sur la mer sans parler de certains couchers de soleil. Située à 15 minutes de bateau de Praslin, elle incite beaucoup plus à la baignade qu'à la randonnée. C'est d'ailleurs à bicyclette ou en camion que la plupart des touristes la parcourent sans grands efforts. Mais, en raison de la très petite taille de l'île, il est possible de la visiter à pied ce qui permet de mieux repérer les beaux paysages ou de pouvoir discuter au passage au plus près des cases. Le ferry arrive au port et la randonnée peut débuter dès la descente du bateau. On visitera tout d'abord les grands classiques en se rendant au Domaine de l'Union. On pourra y voir, entre autres, un pauvre bœuf qui tourne autour d'un broyeur à coco pour le plaisir du touriste, la case bien délabrée où a été tourné le film "Emmanuelle" ou la grandiose plage et pointe de la Source d'Argent. Tout le reste du parcours permettra de traverser par la route étroite des zones de culture, d'élevage, boisées ou en bordure de lagon. La route finit d'un côté à Grande Anse et de l'autre à l'Anse Fourmis ; un sentier rejoint ces deux extrémités. La partie Sud est assez facile mais celle à l'Est, menant de l'Anse Coco à l'Anse Fourmis est beaucoup plus sportive par moments.

La randonnée débute au port, à la sortie du Ferry, après avoir traversé la mer entre Praslin et la Digue dans de belles eaux turquoise où les pêcheurs s'affairent (Photo 1). Prendre à droite dans le village et longer la mer ou se balader dans la petite ville pour en apprécier l'ambiance insulaire (Photo 2). Poursuivre jusqu'à l'entrée payante du Domaine de l'Union où de nombreuses activités ou visites sont possibles (Photo 3). Flâner dans la propriété pour y découvrir tout ce qui y est présenté puis prendre le chemin qui file plein sud en direction de l'Anse Source d'Argent. C'est tout d'abord un large sentier totalement plat qui passe entre les arbres, les cocotiers et les premiers gros rochers (Photo 4 et 5). Beaucoup de ces gros rochers ont des formes caractéristiques qui peuvent amuser grands et petits (Photo 6). On parvient sans effort à l'Anse Source d'Argent mais non sans avoir déjà subi les assauts du soleil, très chaud dans ces régions équatoriales (Photo 7). La majorité des photos classiques vues dans le monde entier pour vanter les Seychelles sont prises sur cette île et l'appareil photo reste rarement enfermé dans le sac à dos (Photo 8). Les roches alternent avec le sable, la verdure se marie bien avec le jaune du sable et le turquoise de l'eau (Photo 9). Certaines roches sont si importantes en taille que le sentier passe dessous en créant de l'ombre assez chaude (Photo 10). D'autres, dans les mêmes positions sur la plage, créent des espaces ludiques pour les enfants (Photo 11). Quand le sentier a du mal à passer à l'arrière des roches, ne pas hésiter à marcher sur les plages, quitte à mouiller un peu les pieds (Photo 14). De criques en petites plages on parvient assez facilement au sud de l'île. Quelques passages dans la végétation et l'étroitesse du sentier peuvent ralentir mais on parvient aux grosses roches bordant Grande Anse, un autre lieu de carte postale (Photo 16). Plus loin, il est possible de rentrer au port par la petite route souvent ombragée se dirigeant vers la ville. Le sentier s'éloigne un peu des plages pour se diriger vers l'Anse Cocos. Il traverse donc un peu plus de végétation qu'en bord de mer mais se suit aisément (Photo 17). La longue plage de l'Anse Cocos, également bordée de ces classiques roches, est toujours aussi agréable (Photo 18). Il faut ensuite monter d'une trentaine de mètres pour traverser le cap situé à l'est. C'en est fini des longues et larges plages calmes. Les vagues commencent à battre la côte et faire quelques éclaboussures (Photo 19). Le sentier n'est pas toujours facile à trouver, surtout lorsqu'il passe sur les rochers, mais de belles traces de peinture rassurent. Il faut parfois quelques acrobaties pour passer mais la balade, quoique sportive, est amusante (Photo 20). Pas question de marcher dans l'eau qui peut être assez haute par endroits (Photo 21). Pourtant, quelques minuscules criques abritent un peu de sable pour les marcheurs fatigués voulant s'étendre un peu avant de poursuivre (Photo 22). Un peu après l'Anse Ermetz, les difficultés prennent fin et on rencontrera désormais plus de cyclistes que de marcheurs sur une petite route littorale étroite et agréable (Photo 23). Même les allergiques profonds au goudron ou au béton ne se lasseront pas de l'arpenter. Elle passe au plus près des vagues où l'on retrouve les éternels rochers (Photo 24). La mer turquoise donne à tout instant l'envie de se baigner, surtout que la chaleur accumulée depuis plusieurs heures commence à fatiguer (Photo 25). On profite, malgré cette route, de nouveaux magnifiques paysages de rêve à gagner des concours si elles n'étaient pas aussi fréquentes (Photo 26). Arrivée plein nord, la route attaque son retour vers la "capitale" en offrant de plus en plus de panoramas sur Praslin (Photo 27). La fin, plus urbanisée, s'effectue à l'envie en fonction de l'heure en longeant la côte ou en visitant la ville.

Balises

Profil

Carte

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Digue depuis l'île de Praslin et débuter la randonnée en partant à droite dans le village - Rejoindre le Domaine de l'Union puis la Pointe Source d'Argent - Poursuivre vers le Sud jusqu'à Grande Anse, marcher jusqu'à la Plage et poursuivre vers Petite Anse et Anse Coco - Entamer la plus difficile traversée vers l'Anse Caiman - Poursuivre en bordure de route jusqu'à l'Anse Fourmis – Terminer par la route ou les plages en passant l'Anse Grosse Roche, l'Anse Gaulette et l'Anse Patates - Continuer jusqu'au port pour attendre le prochain ferry vers Praslin.


Commentaire sur cette randonnée (0)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Aucun commentaire

Randonnée ajoutée le : 09/08/2016