87 - Le Sentier des Feutrières et le Site Corot sur la Glane à Saint-Junien

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 7.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 245 - 173 m
Dénivelé positif 120 m
Dernière mise à jour 21/07/2019

Presque tout connaître de la Vie de Corot

On peut baptiser une route "Route Napoléon" si un jour l'empereur y a roulé durant 15 minutes comme on a baptisé Site Corot un bord de Glane où le peintre aimait à venir de temps à autres durant ses innombrables voyages à travers la France. Ce peintre, difficile à situer entre le néoclassicisme et l’impressionnisme aimait peindre des paysages, surtout s'il y passait assez de temps pour trouver l'inspiration. L'endroit n'a rien d'exceptionnel mais certaines berges de la rivière inspirent le calme et la sérénité et quelques rochers qui dépassent çà et là donnent à l'endroit un agréable caractère sauvage à deux pas de la ville de Saint-Junien. Effectuer une balade uniquement pour visiter le site Corot représenterait moins d'une heure, pique-nique non compris ; c'est pourquoi un circuit a été balisé dans les alentours et permet une courte sortie familiale. C'est le circuit des Feutrières qui en deux boucles permet de visiter un peu la région entre l'autoroute vers Limoges et la ville de Saint-Junien. La sortie est particulièrement agréable à l'automne lorsque les arbres jaunissent ou rougissent avant de perdre leurs feuilles qui créent des tapis agréables sous le pied. L'excellent site de randonnée du Conseil Général de la Haute Vienne donne tous les détails pour réussir cette agréable sortie.

La randonnée débute à l'usine de feutre, au plus près d'un pont et d'un tunnel sur la Glane où quelques places permettent de se garer. Lire avant le départ les nombreuses pancartes installées de tous côtés donnant des explications sur l'usine, le site ou Jean Baptiste Camille Corot lui-même. On débute la première boucle en suivant la route sur quelques mètres et en bifurquant à gauche pour suivre un petit affluent de la Glane. On marche en légère montée en rive droite du ruisseau à l'ombre d'une belle forêt où, à travers des tapis de mousse, poussent les essences classiques rencontrées dans le Limousin. Le sentier est large, propre et sans difficultés particulières. Il se termine sur la petite route de Sicioreix, un hameau situé à gauche. Prendre à droite une portion de route avant de tourner sur un chemin qui mène à plusieurs étangs de la Haute Garde. Chercher les hérons qui attendent sereinement les poissons tout en guettant d'un œil les randonneurs. Poursuivre sur la route qui se termine après une forte pente et quelques lacets au tunnel de l'usine de feutres, fin de la première boucle. La deuxième commence immédiatement sur la gauche pour rejoindre les berges de la Glane. On peut prendre tout son temps pour se balader le long des rives bordées de rochers ou de grandes fougères inhabituelles dans cette région. En face, le site officiel se remarque à son rocher et l'effigie du peintre qui veille sur les lieux. Sur la droite, un sentier permet de monter au Chalet pour en apprendre encore sur le peintre. Ce sentier se termine dans un petit amoncellement de rochers et une grotte qui ont dû inspirer Corot. On marche toujours à plat sur une piste large usée par les milliers de passages. Plus loin, ralentir le pas près de ce magnifique chêne poussant entre les rochers. Faute de le peindre on peut très bien le photographier car l'endroit est charmant. Plus loin, des espèces d'écluses et des restes de machines indiquent l'emplacement des prises d'eau des usines. On peut poursuivre après un énorme platane aux multiples branches vers l'amont en marchant jusqu'au pont sur un sentier peu fréquenté, sinon, plusieurs itinéraires permettent de rejoindre le parking. Celui par le camping permet des points de vue sur la rivière et le site. Un autre monte à partir du bel arbre en pente assez forte au départ puis presque plat par la suite dans de superbes sous-bois de châtaigniers.

Profil

Aucun profil n'est disponible pour cette randonnée

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

En venant d'Angoulême ou de Limoges, rejoindre Saint-Junien puis la Glane et se garer au plus près de l'usine située en aval des sites Corot - Débuter la randonnée en traversant l'écluse et en passant sous le tunnel de la route - Bifurquer aussitôt passé le tunnel et prendre le sentier qui monte dans la forêt - Rejoindre Sicioreix et prendre immédiatement à droite sur la route qu'on suit sur 300 mètres - Bifurquer sur le chemin à gauche avant le virage puis marcher en direction de la nationale - Suivre le chemin puis la petite route jusqu'aux étangs et emprunter la route revenant plein sud vers Saint-Junien - Repasser le tunnel et bifurquer immédiatement sur la gauche pour suivre la Glane - Visiter les sites Corot et marcher jusqu'à la ruine et vers le pont si l'herbe n'est pas trop haute - Faire demi-tour au pont, traverser les ruines et revenir vers le point de départ pour prendre un peu plus loin le sentier qui monte vers la gauche et rejoint la Glane après une montée sur la colline - Visiter le Chalet puis rejoindre le véhicule.
Il est également possible, à partir des ruines, de revenir en montant vers le camping et un point de vue sur la Glane et rejoindre l'usine par une descente assez raide à partir de Chez Pénicaud.


Commentaire sur cette randonnée (0)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Aucun commentaire

Randonnée ajoutée le : 08/08/2016