Le tour de Magnetic Island

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h
Distance 25 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 80 - 0 m
Dénivelé positif 150 m
Dernière mise à jour 03/02/2017

Les kangourous sauraient-ils nager ?

L'Île de Magnetic doit son nom à Cook qui la baptisa ainsi car sa boussole s'était affolée à l'arrivée dans ses eaux. Cette île est au trois quarts occupée par le parc national qui regorge de koalas en liberté, difficile à repérer lors d'un séjour court. Le parc est parcouru de nombreux sentiers de randonnée qui peuvent facilement occuper 4 ou 5 jours à condition d'aimer les coins calmes, chauds et un peu isolés de la civilisation car on ne vient pas à Magnetic Island pour faire la fête. Il existe des bus qui permettent d'éviter les tronçons de route un peu trop longs surtout en pleine chaleur et il ne faut pas manquer le dernier ferry si on n'a pas loué sur place pour la nuit. En fonction de l'heure de passage du bus, on peut marcher et visiter et effectuer quelques portions lorsqu'on l'aperçoit.

Parmi les endroits visités sur le parcours ci-dessous on peut citer le tronçon qui fait le tour de la Pointe Brenner (Photo 9 & 10) qui circule dans de beaux rochers habités par d'adorables wallabys. Ensuite, toutes les baies qui suivent la côte, sans les citer méritent toutes une petite visite. On peut bien sûr s'y baigner et pourquoi pas plonger un peu aux pointes plus rocheuses du nord de l'île. Attention à la saison à cause des méduses et bien vérifier que la plage soit protégée par un filet car la piqûre ne pardonne pas. Plus loin, on pourra monter au fort mais ne pas oublier la bouteille d'eau. De l'autre côté on trouve la plage de Horseshoe Bay qui semble être la plus longue des plages de l'île. Pour visiter l'ouest, il ne faut pas compter sur les bus qui n'effectuent pas de liaison et on ne pourra atteindre West Point que si on est bon marcheur, si on reste plusieurs jours ou si on a un peu oublié les autres points à visiter dans l'Est.

Balises

Pas de balises

Profil

Aucun profil n'est disponible pour cette randonnée

Carte

Plan de l'itinéraire

Aucune trace n'est disponible pour le moment

Itinéraire

Se rendre à Townsville et prendre le ferry entre 7 h et 19 h pour rejoindre Nelly Bay ou Arcadia, deux villages de l'île (20 minutes de traversée) - Débuter la randonnée en partant sur la droite vers Radical Bay - A la pointe Nord-Est, prendre à gauche le long de Horseshoe Bay puis revenir en effectuant une boucle


Commentaires

Les commentaires sont désactivés pour cette randonnée.

Randonnée ajoutée le : 07/08/2016