11 - Boucle familiale au Sel Fort de Peyrac-de-Mer

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 2.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 20 - 1 m
Dénivelé positif 25 m
Dernière mise à jour 19/07/2019

Une courte balade au goût de sel

Tout près de Narbonne, entre l'étang de Bages-Sigean et la terre, demeure une petite étendue d'eau salée uniquement alimentée par les eaux de ruissellement. La communication des deux lagunes qui subsistent avec le large s'effectue par un petit canal artificiel. Une lagune, celle que l'on contourne par cette courte balade, a longtemps été utilisée comme saline. L'autre, l'Etang du Doul, d'une superficie de 37 hectares, se visite également par un sentier qui en fait le tour en escaladant le Roc de Berrière qui culmine à ... 72 m ! L'hyperhalinité de cet étang fait de lui le plus salé de la région, voire du territoire français. Toute activité ayant cessé dans la récolte du sel, les deux lagunes sont désormais classées comme réserve ornithologique. On a d'ailleurs la chance de pouvoir repérer toute la faune aquatique habituelle des bordures d'étangs et l'on rencontre souvent des flamands roses et même des cigognes. La boucle est tellement plate, facile et bien aménagée qu'ont pourrait certainement l'effectuer aisément en fauteuil roulant.

La randonnée débute à la Rue des Salins, près d'une aire de jeux pour enfants. Longer l'étang en marchant vers le nord jusqu'à un panneau explicatif sur la saline, l'étang et le village de Peyrac (Photo 1). Se diriger vers la saline à la fin du parking et débuter la balade sur un long ponton en bois qui domine l'eau de quelques dizaines de cm (Photo 2). L'eau n'est guère transparent ni très profonde. On laisse quelques bandes de terre recouvertes d'une végétation très typique de cette région (Photo 3). Difficile de faire plus facile comme marche sur un plancher de bonne qualité et totalement plat (Photo 4). Des pancartes ça et là donnent de précieux renseignements sur le milieu (Photo 5). Le plancher est parfois remplacé par des digues en terre, toutes aussi plates que les planchers (Photo 8). En face, du côté de l'Îlette, commencent les première pentes du Roc de Berrière qu'on peut facilement atteindre ou longer si on quitte les pontons (Photo 1). Dans un agréable cadre de verdure subsiste une petite cabane en pierre qui servait d'abri au douanier (Photo 10). Il faut parfois franchir de courtes passerelles surplombant de minuscules canaux qui maintiennent le niveau de l'eau (Photo 13). On s'approche d'une minuscule colline dominant l'eau de ses 21 mètres en marchant sur le plus beau ponton de la boucle qui ondule sur la saline (Photo 14). En se retournant, on embrasse d'un seul regard le village de Peyrac-de-Mer (Photo 15). La montée à la colline prend moins d'une minute et permet de mieux distinguer les lieux, les pontons, canaux et l'étang du Doul sur la gauche (Photo 17). On remarque également mieux les murailles de l'espèce de cratère qui entoure l'étang d'origine tectonique (Photo 18). Plusieurs sentiers bordés de petits pins parcourent les berges (Photo 19). Marcher alors plein sud après avoir utilisé une montée pour rejoindre l'autre côté de la colline. On se retrouve sur une petite route étroite et très agréable qui se termine à un croisement vers la colline du Mour (60 m). L'endroit est plus vert que le circuit déjà effectué (Photo 20). Un chemin existe également entre la route et la saline (Photo 21). On se retrouve sur une route plus fréquentée entre le Sel Fort et l'Etang de Peyrac-de-Mer. On retrouve des cabanes en pierre ayant abrité des pompes chargées de réguler le niveau de l'eau de la saline (Photo 23). Cette petite route s'achève au début du village. Prendre à gauche et longer l'eau au plus près en direction de l'aire de jeu repérée au départ.

Balises

Balisage inutile

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

A partir de Narbonne, prendre la D6009 en direction de Sigean puis rejoindre le village de Peyrac-de-Mer - Stationner au plus près de l'eau et débuter la randonnée et partant ver le nord - Utiliser les pontons, digues et sentiers qui font le tour du Sel Fort et rejoindre le point de départ.


Commentaire sur cette randonnée (0)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Aucun commentaire

Randonnée ajoutée le : 15/05/2019