De Mont Choungui aux plages de Saziley

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h30
Distance 9.8 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 360 - 13 m
Dénivelé positif 280 m
Dernière mise à jour 02/08/2020

Escalade et ponte de nuit

La carte et le profil ci-dessous n'intègrent pas la Montée au Mont Choungui. A chacun d'agir selon son humeur ou son entraînement si cette ascension n'a jamais été effectuée.

Cette très belle randonnée dans le sud de Mayotte permet une escalade exceptionnelle du Mont Choungui (en option), une traversée de très belles forêts humides ou sèches et d'assister la nuit à la ponte des tortues vertes. Elle s'effectue en deux jours : le premier mène de Choungui aux plages de Saziley et le deuxième permet de quitter les plages pour rejoindre le village de pêcheurs de Mtsamoudou ou de Bambo Est. Le Mont Choungui (594 m) est le deuxième point culminant de Mayotte après le Mont Bénara (660 m). Sa forme de cône très pointu est due à sa constitution géologique de phonolite, plus dure que les roches volcaniques ayant constitué le volcan et qui se sont érodées beaucoup plus vite que le cœur qui restera en place encore longtemps. La Réserve Forestière des Crêtes du Sud est constituée de magnifiques forêts où l'on rencontre des espèces atteignant facilement les 30 mètres de haut. Le climat chaud et humide et surtout l'absence de cyclones explique la taille de certains de ces grands arbres. La presqu'île de Saziley (Sazilé) est un site naturel protégé contourné par le GR1 du tour de Mayotte. Ses plages sont renommées pour être très fréquentées par les tortues vertes qui viennent y déposer leurs œufs au cœur de la nuit.

La randonnée débute au Village de Choungui, soit directement à partir du village ou depuis la réserve d'eau de la D11a. Le sentier est facile dans les bananeraies et cocoteraies avant de pénétrer réellement dans la forêt (Photo 1). Le cheminement comporte cependant quelques passages de racines ou de petites roches (Photo 3). La forêt est agréable et on parvient rapidement au croisement du sentier menant au Mont Choungui. Si on connait et qu'on veut économiser de l'énergie, poursuivre tout droit, sinon partir à gauche en direction d'une des plus belles pentes de l'île. On atteint très vite le pied du mont et l'ascension, plus que la randonnée, débute sur de gros cailloux, des racines ou de la terre glissante (Photo 4). Le sentier, tracé par les légionnaires, ne comporte aucun virage pour une pente dépassant parfois les 75 %. Il faut absolument utiliser les mains, les racines ou aspérités du sol pour passer sans difficulté les très hautes marches. Le grimpée est sévère mais paradoxalement, il y a toujours du monde en train de monter en soufflant ou de redescendre en riant ou en parlant plus fort (Photo 5). Les temps sont variables pour atteindre le sommet. Là-haut, le sentier se divise pour faire le tour du petit plateau constituant le sommet. Un rocher caractéristique semble placé au-dessus du vide (Photo 6). Il est usé par les centaines de grimpeurs qui sont fiers d'immortaliser leur passage sur ce monolithe esseulé. Du sommet, on a des panoramas à 360° à couper le souffle sur tout le sud de l'île (Photo 7). Il faut pourtant songer à redescendre car les plages de ponte sont encore loin. La descente s'effectue avec autant de difficultés qu'à la montée et il ne faut pas oublier de trouver la racine qui évitera la chute qui pourrait s'avérer douloureuse. Au croisement, partir vers la gauche et entamer les 300 m de descente jusqu'à Dapani. La forêt alterne avec des clairières couvertes de fougères aux alentours du Mont Vatounkaridi qu'on contourne par la gauche (Photo 8). Les panoramas sur la mer et la presqu'île de Saziley sont nombreux (Photo 9). A l'approche de la ravine Mroni Bé, le sentier oblique sur la droite et file plein sud vers le village. Les rares gués se passent sans difficulté (Photo 10). En fin de descente, à l'approche de la D4, les panoramas sur le Mont Choungui se multiplient (Photo 12). Le retour à la civilisation débute par quelques champs et bananeraies (Photo 13). Traverser la route et rejoindre Dapani. De ce village, on peut rejoindre la plage de Mtsanga Kolo Batsoumou par le GR qui longe la côte à de nombreux endroits, par le sentier des pêcheurs le long de la côte ou par l'arête du Mnima Saziley qui chemine à 200 mètres d'altitude et permet de beaux panoramas sur la presqu'île. On peut même longer la D4 vers Mtsamoudou et tourner à droite au col de Sazilez, près du kiosque et des pancartes donnant les directions (Photo 14). Le Gr1 remonte vers le col, parallèle à la route qu'on effleure parfois. Puis on rejoint le sentier de découverte qu'on emprunte en partant par une courte bretelle partant plein nord. Le sentier est très agréable sur la ligne de crête. On y bénéficie de nouveaux panoramas sur le Mont Choungui (Photo 15). Une pente très légère amène à un mirador d'observation qui se rejoint par un escalier. Du plancher recouvert d'une toiture on profite du point de vue à 360° sur la presqu'île vers Mtsamoudou (Photo 17) ou Rassi Maoussi (Photo 18). On devine même les baobabs entourant le village qu'on rejoindra en fin de randonnée ou le lendemain si une nuit est prévue sur la plage (Photo 19). Au loin, en pleine mer, se situe un banc de sable dépassant à peine du lagon, Mtsanga Tsoholé (Photo 22). On y distingue très souvent de nombreux touristes laissés là pour quelques heures au soleil brûlant. La descente débute et on rejoint rapidement les plages. Les quelques baobabs rencontrés lors de la descente ne sont rien comparés à ceux du littoral qui atteignent des tailles impressionnantes (Photo 23). Une fois la plage atteinte, il ne reste plus qu'à s'installer sous les baobabs, monter sa tente et attendre les tortues qui profitent de la nuit pour rejoindre le sable, grattent le sol durant une bonne heure, pondent une centaine d' œufs et repartent en laissant la trace qui trahira le lieu de ponte et guidera les braconniers vers leur butin. (Voir les photos sur cette fiche). Heureusement, les tortues sont nombreuses et des gardes veillent. Toutes les pontes ne sont donc pas perdues et on peut le même soir assister d'une part à la ponte sur une partie de la plage et à la naissance des petites tortues dans l'autre. Au petit matin, ne subsistent de cette difficile épreuve pour les tortues que des traces dans le sable (Photo 25). Les corbeaux à ventre blanc sont constamment à la recherche des œufs brisés ou des petites tortues tentant de rejoindre la mer (Photo 26). Si on ne reste pas pour la nuit, poursuivre sur les autres plages bordées de baobabs (Photo 27) et passer au plus près du Saziley Bé pour filer vers Mtsamoudou (Photo 28).

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Emprunter la RN3 depuis le chef-lieu et rouler vers le Sud jusqu'à Chirongui puis continuer jusqu'à Tsimkoura - Poursuivre vers Majiméouni et tourner à gauche sur le CCD11 vers le village de Choungui - Débuter la randonnée soit en début de la descente avant le village près de la réserve d'eau et du faré ou juste à l'entrée du village en empruntant directement le GR1 Tour de Mayotte - Marcher 1 km avant de trouver un croisement de sentiers ; celui de droite va à un point de vue et celui de gauche grimpe au Mont Choungui - Prendre à gauche et escalader l'impressionnante montagne - Redescendre par le même itinéraire et reprendre à gauche le sentier GR qui chemine dans une magnifique forêt avant de rejoindre le CCD4 et le village de Dapani - Longer le village et passer devant l'école avant d'attaquer l'ascension du Mlima Saziley (233 m) - A partir du point de vue situé dans un faré en hauteur s'atteignant par une échelle, terminer la sortie par la descente vers la Plage de Mtsanga Kolo Batsoumou.


Commentaire sur cette randonnée (0)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Aucun commentaire

Randonnée ajoutée le : 09/08/2016