Le sentier Ylang Ylang depuis Mtsamboro

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse -
Dénivelé positif -
Dernière mise à jour 10/03/2017

La randonnée des senteurs

Le Nord de Mayotte est plus connu pour ses bateaux "koissa koissa" qui transportent de nuit les clandestins venus d'Anjouan toute proche. La gendarmerie du coin a d'ailleurs fort à faire pour essayer de les appréhender afin de les renvoyer aux Comores. Cette gendarmerie sert ici de point de repère pour garer le véhicule près de la plage, très sale et n'incitant pas du tout à la baignade (photo 11). Le sentier Ylang doit certainement son nom aux plantations de cet arbre aux fleurs si odorantes dont la production est gérée par le parfumeur Jean Paul Guerlain. La production d'huile essentielle de moins de 10 tonnes par an est considérée par le parfumeur comme la meilleure du monde. La fleur est également connue pour les polémiques nées autour de sa cueillette effectuée souvent par des clandestins payés à bas salaires. L'arbre, qui peut pousser très haut a été ici domestiqué et coupé régulièrement afin de ne jamais dépasser des hauteurs raisonnables pour la cueillette (photo 6).

La randonnée débute en ville mais rejoint très vite le départ du sentier Ylang matérialisé par une pancarte représentant tous les sentiers classiques de Mayotte. Il commence entre les cases dont certaines sont en torchis (Photo 1), passe près de zones de culture et grimpe de plus en plus jusqu'à la jonction avec le GR tour de Mayotte. Le sentier se transforme souvent en piste large sur laquelle paissent des vaches attachées à de longues cordes sous les cocotiers (Photo 8). Les premiers ylang-ylang font leur apparition mais ils ne sont pas taillés. Plus loin on traverse plusieurs plantations (photo 4) et une halte s'impose pour respirer de plus près les fleurs (photo 5), étudier l'art de tailler les arbres en espalier (photo 6) ou regarder de plus près les fruits de cet arbre emblématique (photo 7). En quittant le sentier pour emprunter la piste (Alt. 111 m) on passe devant un alambic artisanal en état de fonctionner. Plus loin, on rencontre une retenue d'eau peu profonde (photo 10), la retenue collinaire de Dzoumonyé qui est un petit lac artificiel dont on aperçoit en face le barrage. Il suffit de suivre la petite route qui longe la rive et trouver, juste avant le pont la piste qui remonte vers Kétabé et le GR1 puis redescendre vers Mtsamboro.

Profil

Aucun profil n'est disponible pour cette randonnée

Carte

Plan de l'itinéraire

Aucune trace n'est disponible pour le moment

Itinéraire

Se rendre à Mtsamboro dans le Nord de l'île et se garer près de la gendarmerie - Traverser la petite ville et rattraper le sentier Ylang qui monte en un court raidillon jusqu'au GR1 du tour de Mayotte - Prendre à gauche sous les arbres le sentier et la piste Ylang qui se dirige vers Kétabé puis vers le point de vue du Mlima Dziani Bolé qui culmine à 472 mètres et permet de beaux panoramas sur l'océan et les îles comoriennes au large - Poursuivre sur le sentier jusqu'à une piste puis bifurquer à gauche pour passer devant une petit distillerie de parfum typique et artisanale - Poursuivre sur la piste qui rejoint plus bas la rivière Mro Oua Massoulaha et plus loin la retenue collinaire de Dzoumonyé - Poursuivre sur la petite route qui longe la retenue et tourner à droite avant le pont-radier (et non après comme le prévoit la carte) pour rattraper le GR1 puis plus loin le sentier Ylang juste avant le gué sur la Mro oua Bandrani - Le reste de la randonnée s'effectue en montée faible jusqu'au croisement pris à l'aller - Redescendre vers le village et la gendarmerie.


Commentaire sur cette randonnée (0)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Aucun commentaire

Randonnée ajoutée le : 09/08/2016