La boucle de l'Eglise Requins au Piton des Roches Tendres

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h45
Distance 8.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 108 - 17 m
Dénivelé positif 180 m
Dernière mise à jour 10/10/2018

Du vert et du jaune, séparés par les autruches

Deux couleurs dominantes pour cette sortie dans la zone semi-désertique de l'Eglise Requins. La première partie se situe en zone verte de culture de la canne à sucre tandis que la deuxième traverse la savane jaune de la région du Piton des Roches Tendres. La plaine est désormais traversée par la route des Tamarins mais de nombreux chemins subsistent et sont d'ailleurs très fréquentés par les marcheurs ou joggeurs de Piton Saint-Leu ou de Stella. Il n'y a pas d'église à l'Eglise Requins et il est très difficile de trouver une caverne au lieu dit la Caverne l'Eglise. C'est en réalité une caverne située près du Musée du Sel, un peu plus loin. Les chemins sont larges et très praticables. Ils sont nombreux et il est possible de parcourir cette zone en choisissant de passer près de la route nationale ou près de la route des Tamarins. Au centre se situe un ancien élevage d'autruches qu'on ne peut apercevoir derrière les hautes haies arbustives. Il est possible de passer sous quelques ponts de la RN1 pour gagner le Piton St Leu, le Portail ou Stella. Bien se couvrir dans cette zone, toujours baignée de soleil.
D'après Michelle L., l'Eglise Requins doit son nom à une sculpture de la nature sur la colline en face du souffleur mais il faut paraît-il de l'imagination pour le remarquer. Autre point donné par Michelle : la Pointe au Sel n'abrite pas un marais salant mais une saline car l'eau est apportée dans les cuves de décantation par des pompes qui vont en mer chercher l'eau salée.
Ne pas manquer, avant de rentrer, une petite visite au souffleur qui projette haut l'eau de mer en face de la Caverne de l'Eglise ou aux deux autres près du gouffre de la Pointe au Sel en utilisant le sentier littoral qui relie Saint-Leu à l'Etang Salé.

La randonnée débute aux quelques maisons de l'Eglise Requins, Rue Saint-Paul, et emprunte aussitôt une piste cannière parallèle à la route (Photo 1). Afin d'éviter de marcher sur la RN, bifurquer à droite 300 mètres après la Caverne de l'Eglise pour rejoindre la piste qui jouxte la Route des Tamarins en traversant les champs de canne (Photo 5). Marcher 1 km avant de bifurquer à gauche après la haute haie qui entoure l'ancien élevage d'autruches pour marcher vers le Piton des Roches Tendres, recouvert d'herbes jaunes et de quelques cactus qui poussent entre les rochers (Photo 10). On peut suivre les sentes de chèvres ou marcher à son gré sur tout le piton qui est en réalité un petit désert qui ne comporte ni faille, ni cratère, ni danger. Le seul danger est de se frotter à un cactus ou un épineux. Quelques grosses roches rendent le coin un peu sauvage et justifient le nom de piton même si les roches sont tout de même dures (Photo 8). L'altitude est faible mais on voit très bien les salines de la Pointe au Sel (Photo 6). On redescend vers la route puis on la longe vers les Quatre Robinets pour rattraper plus loin un sentier dans les herbes qui rejoint plus haut la fin de la piste prise à l'aller, très proche d'un échangeur vers le Musée de Stella Matutina. Les herbes sont très hautes et jaunes une grande partie de l'année et le moindre mégot pourrait se transformer en catastrophe. Mais quel randonneur fume ???!! Un petit raidillon passe au plus près d'un élevage de volaille. C'est à cet endroit qu'on décide d'aller vers la gauche rendre une visite au musée ou vers la droite pour terminer la boucle. On reprend la piste qui passe devant les autruches puis on bifurque à gauche après le passage de la Ravine du Portail, à sec. Pour varier l'itinéraire et ne plus repasser par la Caverne de l'Eglise, prendre à gauche une piste cannière et revenir au point de départ. Seul problème possible : un arroseur dans le champ de canne qui n'est même pas un inconvénient tant la chaleur peut être forte dans la journée.
Le mieux, pour voir les souffleurs, est de reprendre le véhicule et de se garer au parking du premier, juste en face de la Caverne de l'Eglise puis d'effectuer un aller-retour vers le Gouffre dans la direction de Saint-Leu.

Particularités

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre aux Avirons entre Saint-Leu et l'Etang-Salé par la RN1a - Prendre la Direction de Piton Saint-Leu et se garer dans la Rue de Saint-Paul à l'Eglise Requins, 850 m après la RN1a - Débuter la randonnée dans le prolongement de la route et poursuivre en direction du Portail puis de l'élevage d'autruches - Obliquer à gauche à la piste longeant la route des Tamarins, longer la RN1 et passer la grande haie d'arbres puis descendre en direction du Piton des Roches Tendres jusqu'aux rochers - Poursuivre la descente vers la zone incendiée des Quatre Robinets et longer la RN jusqu'à la piste qui remonte à la route des Tamarins - (si visite du musée : Tourner à gauche à l'élevage de canards et de pintades pour rejoindre par la route le musée Stella Matutina, tout proche - Visiter ou non le musée puis revenir vers l'élevage de volailles) - Si pas de visite du musée : A l'élevage de volailles, prendre à droite la piste vers le Bois de Néfles Piton jusqu'à la route - Tourner à droite à 90° pour rejoindre l'Eglise Requins 200 m plus loin.


Commentaires sur cette randonnée (5)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Kevinv974, 10/10/2018 10:32
Randonnée complétée le 10/10/2018 en 1h50

Marche simple faite ce jour avec un beau point de vue depuis le piton roche tendre. Je conseille!

Cissoo, 14/08/2017 09:24
Randonnée complétée le 13/08/2017 en 3h30

Rando facile, pas vu d'ancien enclos à autruches ! le site de la pointe au sel est magnifique et mérite un casse-croûte sur la plage.

Thierry62, 09/10/2016 21:28
Randonnée complétée le 09/10/2016

Bonjour, rando effectuée ce jour le 09/10/2016 pas de soucis chemin très bon mais par contre il a fait très chaud et très peu d'endroit pour trouver de l'ombre. Faut dire que j'ai commencé à 13h lol donc à faire le matin ou en fin de journée.

jpv97410, 21/05/2016 13:18
Randonnée complétée le 21/05/2016 en 3h00

Fait le 21 mai 2016. Quelques portions du chemin sont reprises par la culture au niveau de la "caverne, alt: 70m) aller tout droit et rejoindre le parcours au niveau du petit tunnel de la ravine du portail. J'ai rallongé la randonnée en la faisant passer par les salines et le four à chaux. Le gouzou yaourt se trouve dans entre la RN1A et la mer au niveau de l'arrêt du car jaune direction St Pierre.

Martial, 10/05/2016 17:28
Randonnée complétée le 10/05/2016

Fait ce matin en cumulant la sortie "de la pointe au sel au musée stella; 16 kilomètres pour 3h. Rien de spécial à signaler.

Randonnée ajoutée le : 01/02/2011