Le tour du Piton Lélesse par Grand Sable depuis l'Îlet à Vidot

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h
Distance 12.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1227 - 688 m
Dénivelé positif 1000 m
Dernière mise à jour 08/11/2018

EVITER ABSOLUMENT LA PARTIE SUD

Suite aux nombreuses interventions du PGHM sur le circuit, un responsable de ce service de secours en montagne me demande d'insister sur les difficultés rencontrées par les randonneurs pour le tronçon vers Trou Blanc ou pour le franchissement d'un éboulis. Demande réitérée par l'Office du Tourisme de Hell Bourg. Ce sentier est officiellement fermé et même si les panneaux ne sont pas tous situés en début de parcours, il est plus que déconseillé de le pratiquer. Il en va de votre sécurité.

Cette courte boucle peut s'effectuer en famille à condition d'être entraîné car le dénivelé positif approche les 1000 mètres. Le sentier est large, agréable et très bien entretenu en règle générale. De hautes herbes sont parfois signalées lorsque les travaux d'entretien ont un peu tardé. Une bonne partie de la marche s'effectue sous les filaos. Les panoramas sur le cirque, les Gros Morne et la Roche Écrite sont splendides. On traverse la région de Grand Sable, qui a été le foyer d'un énorme éboulis en novembre 1875. 18 millions de m3 s'affaissent en un instant, provoquant la mort de 62 habitants sur les 65 âmes que comptait l'Îlet de Grand Sable (chiffres contradictoires en fonction des recherches). Jamais le village ne sera reconstruit et il faut de l'imagination pour deviner les vestiges recouverts de filaos et de végétation classique du Cirque de Salazie.
La carte et le profil ci-dessous intègrent l'écart vers les Sources Pétrifiantes désormais impossibles. On gagne désormais une heure de marche et près de 100 m de D+.

La randonnée, assez courte peut se prolonger en partant de Hell Bourg ou comme ici en partant de l'arrêt de bus mais peut tout simplement débuter au parking situé au plus près de la Rivière du Mât et de quelques grandes serres. La descente par la route bétonnée est très facile car on se sent emporté vers le bas par la gravité naturelle. Repérer au passage, sur la gauche, le sentier qui surgit de la direction du Bélier et qu'on empruntera dans moins de quatre heures lorsque la boucle sera terminée. On commence par une descente rapide et caillouteuse vers la passerelle de la Rivière du Mât. Les marches sont déjà hautes parfois mais le tronçon fait de lacets est court. On franchit cette passerelle métallique grillagée qui incommode en général les personnes sujettes au vertige qui n'aiment guère regarder sous leurs pieds pour voir couler les eaux tumultueuses de la Rivière du Mât. Après la traversée, ne pas hésiter à descendre le long du cours d'eau pour voir les truites ou les bassins naturels de cette belle rivière. Une petite grimpette amène rapidement à un champ de chouchous au croisement de deux sentiers. On laisse celui de droite qui mène au Piton d'Anchaing pour bifurquer à gauche et poursuivre la montée bordée de cannes fourragères. On arrive ainsi à un plateau cultivé où se dressent ça et là des cases en tôle. Après avoir traversé ce petit îlet de Mare d'Affouches, on poursuit par un chemin, toujours en montée jusqu'à Grand Sable le long du GRR1, bien entretenu mais couvert d'herbes, de grosses pierres ou de hautes marches et on arrive dans une belle forêt de filaos. Les panoramas sur le Piton d'Anchaing et le Gros Morne sont impressionnants ainsi que sur presque tous les remparts environnants. Quelques tronçons plus plats permettent de souffler un peu mais sur de courtes durées. On traverse quelques ravines mais on rencontre heureusement peu de zones boueuses. Le terrain devient presque plat sur un sentier si large qu'on pense à une piste (Photo 2) et on rencontre bientôt l'abri de Grand Sable dans une grande clairière. Ce bâtiment en dur, couvert de tôle, comme beaucoup d'abris de l'île est vieillissant (Photo 11). On poursuit vers le Col de Fourche sur une piste large et agréable et on abandonne le sentier pour bifurquer à gauche en direction de Trou Blanc et la Rivière du Mât. Les filaos poussent serrés les uns contre les autres et le sentier, bordé de gros cailloux est très bien marqué (Photo 12). Il devient parfois étroit et plus technique, surtout aux abords de la Ravine Faria José Lebeau qu'on longe sur près d'un kilomètre. L'eau qui passe par endroits à travers de gros rochers fait un bruit agréable et permet de se rafraîchir fréquemment. On rencontre également quelques hautes marches en rondins ou des plaques de boue ainsi que de belles touffes de gros bambous qui contrastent avec les rares portions de bois de couleurs ou les immenses étendues de filaos.
Hélas, les bambous ne sont pas seuls et il faut compter les pestes habituelles comme compagnons de marche (longoses, lantana, goyaviers, etc.). Quelques courtes montées ou descentes amènent au croisement du sentier vers les Sources Pétrifiantes qu'il faut désormais obligatoirement délaisser en raison de l'important éboulis qui a emporté une partie du sentier. Quel dommage pourtant de ne plus voir ces curiosités géologiques si rares à la Réunion (Photo 13) ou ces belles cascades qui coulent de la Ravine Bachelier (Photo 14). Souhaitons qu'un jour l'ONF trouve les crédits nécessaires à la remise en état des lieux afin que tout un chacun puisse visiter ce que nous avons eu la chance de photographier il y a encore peu de temps. Les photos de ce petit aller-retour ont été volontairement et "nostalgiquement" laissées en bas de la fiche.
Poursuivre après le croisement de ce sentier qui disparaîtra également un jour sous les pestes végétales et descendre vers d'autres cases isolées dans des champs cultivés après avoir franchi la Rivière du Mât par des gués sans grand danger ou des traversées à même le fond de la rivière. A partir de ces cases de Trou Blanc, le sentier, large et herbeux, effectue plusieurs lacets sans difficulté particulière et se termine à la petite route bétonnée prise en descente. Lors de la remontée au parking, profiter du "chant" des crapauds lors de la traversée des Bras Marron ou Bras Fontaine qui servent une dernière fois à rincer les mains avant de retrouver le véhicule un peu plus haut.

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Hell-Bourg, au cœur du Cirque de Salazie puis suivre la route de l'Ilet à Vidot jusqu'à la fin du village - Un arrêt de bus marque la fin de la route - Suivre ensuite la piste bétonnée qui descend au parking du départ des randonnées - Garer le véhicule - Emprunter le sentier qui descend vers la passerelle enjambant la Rivière du Mât - Après avoir passé la rivière et suivi un large sentier, laisser sur la droite le sentier du Piton d'Anchaing et poursuivre à gauche vers le Col de Fourche et Grand Sable - Suivre le sentier de très bonne qualité jusqu'à Grand Sable - Après avoir passé l'abri de Grand Sable, situé sur la gauche, bifurquer dans les filaos sur la gauche pour rejoindre par la variante du GR, le point de départ par Trou Blanc - Franchir la Rivière du Mât et rejoindre ensuite le véhicule par la piste qui redescend au parking.


Commentaires sur cette randonnée (21)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
rgodin, 08/11/2018 15:28
Randonnée complétée le 08/11/2018 en 4h00

Sentier fait ce jour. Plus d’arrêté d’interdiction. La course multi l’activités passe d’ailleurs par là aujourd’hui. Sentier bien tracé. Aucune difficulté d’orientation.

Unique54, 21/05/2018 09:30
Randonnée complétée le 19/05/2018 en 7h30

Bonjour à tous. Je rejoints le commentaire de CYBIL....Nous avons dû rebrousser le chemin, effectivement dans le sens inverse la vue n'est plus le même, donc perte de temps ( 30 mn) à retrouver le sentier pour rentrer avant la tomber de la nuit. Epuisée avec une douleur cuisante à un genou nous avons du demander de l'aide à Monsieur Paul Elisabeth qui a été trés sympa de nous raccompagner à nôtre voiture car il faisait nuit Côté positif de cette randonnée, nous avons fais une cure de goyavier un peu avant l'espoir de finir la boucle. Mon ami me dis tous les randonnées sont différentes, ben!!!!je le confirme.

bobobobby, 07/02/2018 15:31
Randonnée complétée le 04/02/2018 en 3h00

Randonnée faite le 4/02 en famille mais en prenant le sentier vers trou blanc à mare d'affouches. Quelques passages sur éboulis et sentier parfois difficile à trouver car non pratiqué régulièrement... par contre, la baignade dans les bassins de la ravine José fait plaisir. Une bonne alternative pendant que le sentier grand sable / trou blanc est fermé ! 😉

cybil, 29/01/2018 19:04
Randonnée complétée le 29/01/2018

Bonjour à tous les randonneurs et randonneuses, Je poste ce commentaire pour compléter tout ce qui a été dit sur cette randonnée risquée, nous sommes le 29 janvier 2018, je suis partie hier tôt pour faire cette boucle qui paraissait magique, je me trouve devant un arrêté préfectoral après plus d'1heure de marche au niveau de Grand sable. je décide de continuer en voyant un chemin assez dégagé, de très beaux paysages, une végétation luxuriante qui me fait oublier le sentier fermé. Premier éboulis passé, je continue, la végétation se fait de + en + dense et referme le sentier, je continue quand même en me disant que l'éboulis était la cause de l'arrêté puis je passe une ravine t après un passage difficile dans dans des cannes. J'arrive sur la rivière du mât (peut être!?) et là je vois quelques pierres avec le balisage jaune et rouge au bord de l'eau, je continue dans l'eau et sur quelques pierres voyant le captage et les 4 murs en tôle d'où sortent les tuyaux et l'eau en déborde. Je me dis qu'après 3h de marche je suis prêt du butte mais le risque de ne pas trouver le sentier et me perdre est présent donc je calme mon intrépidité et décide de faire demi-tour. Le retour se complique à 2-3 moments dont un en particulier car une pierre avec le balisage jaune-rouge m'amène sur le ruisseau et me fait perdre la tête plein de doutes, j'ai failli carrément me perdre. Je décide de repartir sur le sentier de la boucle si je ne trouve pas le retour et de passer la rivière que j'avais décidé de ne pas prendre et heureusement 3 mètres plus loin je retrouve le sentier retour, Quel soulagement!! Je me voyais déjà obligée d'appeler les secours. Bref, tout ça pour dire que je ne vous conseille pas du tout de prendre ce sentier fermé ou en tout cas pas après le 1er éboulis ou même pas après les premières végétations denses. J'ai marché 7-8h, heureuse d'être rentrée saine et sauve. Comme dit sur des commentaires précédents, il faudrait que l'ONF mette l'arrêté préfectoral au niveau du parking ou au niveau de la passerelle, ça permettrait de décider une autre ballade comme celle du Bélier ou du Piton d' Anchaing pour le plaisir des randonneurs, éviter leur frustration et de prendre des risques A bons randonneurs, Belle année à tous remplie de paysages ressourçants.

lafleche974, 23/08/2017 11:33

j'ai croisé un couple en vacances, guide en main qui partait faire cette boucle. Au vue des messages j'espère qu'il sont revenu.

iwataki, 08/08/2017 09:57
Randonnée complétée le 07/01/2016 en 6h30

Je suis tombé par hasard sur les commentaires laissés pour cette rando. Je me suis alors souvenu l’avoir déjà effectuée, et je n’ai pas vraiment été surpris par plusieurs des commentaires précédents concernant les difficultés de ce sentier.

J’ai retrouvé la trace (voir photo). C’était au début de l’année 2016. J’étais allé à Hell Bourg passer quelques jours et cette rando faisait partie de celles que j’avais planifié de réaliser dans ce coin de Salazie. À mon arrivée, je m’étais renseigné à l’office du tourisme sur les conditions des sentiers. Il m’avait été déconseillé d’emprunter le sentier au sud du Piton Lélesse entre Trou Blanc et Grand Sable.

Un ou deux jours plus tard, à mon retour du Piton d’Anchaing, j’avais également parlé à un « gramoune » rencontré à l’îlet de Mare d’Affouches et à qui j’avais demandé quelques informations sur cette boucle autour du Piton Lélesse. Il m’avait raconté avoir recueilli quelques jours plus tôt et vers minuit des randonneurs qui s’étaient perdus sur ce sentier. Ce n’était pas la première fois. Il m’avait fourni des conseils utiles et m’avait suggéré de faire le circuit dans le sens des aiguilles d’une montre (et en sens inverse de celui indiqué). C’est ce que j’ai fait. Et il avait raison.

Après avoir traversé l’îlet de Trou Blanc et avoir franchi la rivière du Mât, il m’a déjà fallu passer quelque temps (en bas à droite sur la carte) pour trouver le sentier à une centaine de mètres en aval de la chute d’eau. C’est la partie que j’ai trouvé physiquement la plus difficile : sur plusieurs dizaines de mètres assez abruptes, j’étais grimpé le long d’un tuyau de captage en PVC situé dans la ravine qui n’était pas du tout à sec ce jour-là. Après l’embranchement du sentier vers la Source pétrifiante, la suite était nettement plus facile, mais le balisage quasiment inexistant et difficile à repérer. Le GPS m’avait été d’une grande utilité.

En redescendant de l’autre côté du col le long de la Ravine Farla, et peu de temps avant d’entrer dans la forêt de filaos, j’avais rencontré deux couples avec de jeunes enfants. Sans équipements adéquats, nourriture, boissons, cartes et instruments de navigation, ils n’étaient pas vraiment équipés pour ce type de rando. Ils m’avaient demandé mon avis sur leur intention de poursuivre sur le sentier jusqu’à Hell Bourg. J’avais répondu que si c’était à refaire, et compte tenu d’un balisage peu visible et de la partie qui descendait jusqu’à la rivière du Mât, j’hésiterais très certainement à emmener des enfants. Ils avaient néanmoins décidé de continuer.

J’étais allé ensuite me rafraichir les pieds et déjeuner au bord de la Ravine du Grand Sable (à l’extrémité gauche sur la carte) avant de retourner à Hell Bourg en passant par Mare d’Affouches où je m’étais arrêté à la case du « gramoune » rencontré deux jours plus tôt pour le remercier de ses conseils.

J’avais mis environ six heures et demie pour effectuer cette boucle.

Martial, 20/07/2017 16:29
Randonnée complétée

Michtonico, Je ne voudrai surtout pas m'ériger en donneur de leçons, mais comme je le rappelle de nombreuses fois, et pour aller au delà de cette colère et de ces commentaires certainement écrits sous son contrôle, la sortie a t'elle était bien préparé ? Je viens de ressortir les traces gps de cette sortie que j'avais effectué en septembre 2014, en fait, elle était incluse dans une plus longue qui l'englobait; j'ai donc pris les temps que nous avions mis sur la sortie de la fiche, soit 2h56 pour faire la boucle. A l'époque, le sentier était ouvert et il n'y avait pas d'éboulis et nous n'y avions pas trouvé de difficultés particulières. J'en reviens à la préparation de la sortie; sur la page de garde du site se trouve le dernier arrêté préfectoral qui mentionne bien que ce sentier est fermé, je pense 1ere vérification à faire, surtout si on veut s'engager avec un bébé en portage. Sur la page de garde de la sortie, un encart rouge datant de plusieurs mois précise de délaisser le circuit suite aux nombreuses interventions du PGHM. A partir de là, chacun doit prendre ses responsabilités, mais à mon avis en aucun cas en faire une ballade familiale avec un bébé. D'autres informations précieuses se trouvent sur la fiche et notamment les différents commentaires de ceux ayant effectué cette sortie plus récemment et en en précisant les difficultés actuelles. Le temps de la sortie est aussi très aléatoire en fonction des marcheurs et un départ tôt est toujours préférable. Pour en revenir à ton commentaire, arrivée à la ravine Goyave, tu étais au croisement de l'ancien sentier qui menait aux sources pétrifiantes, fermés et plus entretenu actuellement, arrivé ici, un coup d’œil sur la carte t'aurait permis de voir que tu n'étais plus loin des 1eres cases de trou blanc et presque à la fin de la boucle. Ci joint la photo de la sortie que nous avions effectué.

Christian Léautier, 18/07/2017 04:54
Randonnée complétée le 05/08/2014 en 8h00

Pour Michtonico: Rando faite il y a déjà 3 ou 4 ans et déjà j'avais rencontré des problèmes: fléchages, végétation...Si ma mémoire est bonne j'avais mis environ 8h....(un peu perdu) Depuis, les divers commentaires de JPG et des randopitonneurs ont confirmé les difficultés donc pas étonnant . Encore une fois mon but n'est pas de donner des leçons ("les conseilleurs ne sont pas les payeurs") et je sais très bien (pour l'avoir vécu x fois) qu'on peut se trouver "piégé" mais au vu de tous les commentaires il fallait un peu s'y attendre:lire en particulier avant de s'engager les nombreuses remarques de Plein Sud , RPG, Touzounne....

Michtonico, 17/07/2017 23:28
Randonnée complétée le 10/06/2017 en 9h00

ATTENTION mauvais balisage et entretien du Sentier en fin de parcours !!!!!! Rando effectuée avec une petite de 2 ans et demi dans le dos .... Partis à 9h du matin pour effectuer cette boucle autour du Piton Lélesse, prévue à la base pour environ 4h30 de marche annoncé. Surprise au bout de 2h30 de marche après l'abri ONF à la croisée qui mène vers Trou Blanc .... Arrêté préfectoral qui annonce ce sentier interdit sans explication ni indications au départ du parking !!!! Nous avons décidé de continuer en se disant qu'il y avait dû avoir un éboulis quelque part.... Bingo, après la ravine José un glissement de terrain coupait le sentier sur une dizaine de mètres, nous l'avons franchi et avons continué en se disant que c'était sûrement l'explication de cet arrété préfectoral. À partir de là, les doutes ont commencé à s'installer dans nos têtes .... La végétation ce fesait de plus en plus dense et rendait parfois difficile notre progression, parfois même mal aisé de distinguer le sentier. Le balisage à suivre indiqué sur le panneau de l'ONF au départ (blanc/rouge) pour effectuer cette boucle se transforma soudainement en balisage jaune/rouge !!!???? Gros moment de doute à cet instant là .... Balisage de plus en plus difficile à repèrer jusqu'à ce qu'on arrive à une autre ravine (goyave). A ce stade, impossible de distinguer un quelconque sentier .... Sauf un improbable et discret balisage jaune/blanc au loin en contre bas en plein milieu de cette ravine ruisselante jonchée de roche glissante. Après plusieurs minutes d'incertitudes, d'hésitations, l'heure tournant (environ 14h), n'étant plus du tout sûr d'être sur le bon chemin, nous avons pris la décision de faire demi tour et de refaire la route en sens inverse ... C'était la façon la plus sûre, dans notre situation, de ramener tout le monde au parking avant la tombée de la nuit. Nous sommes finalement arrivés à la voiture de justesse avant la nuit vers 18h. Résultat : 8h30 de marche, double tarif de dénivelé, petite fille épuisée (maman et papa aussi) et un cas de divorce évité de justesse !!!! ;-) Bref pas un bon souvenir en réalité. Très frustré de ne pas avoir bouclé la boucle, nous étions à 30-45 minutes de l'arrivée ... En colère car si l'arrêté préfectoral avait été signalé sur le panneau officiel dès le départ de la Rando, nous aurions pris nos dispositions pour faire un autre parcours !!!!! En colère aussi au sujet du balisage rouge/blanc annoncé pour la totalité du parcours sur le panneau de détail de la Rando ve qui a définitivement semer le doute apres la ravine José !!!! Dommage que cette partie soir laissée à l'abandon car cette balade mérite quand même le détour... A éviter absolument avec des enfants !!!!!!!

Laurun, 10/07/2017 05:15
Randonnée complétée le 11/04/2017 en 3h30

Balade très mal indiquée, un peu déçue mais surement en grande partie à cause du temps (brouillard & pluie) Mais on s'est fait une belle ventrée de goyaviers. Passage juste après l'éboulis moyennement prudent

Randonnée ajoutée le : 01/10/2006