De Bras Sec au Bras de Cilaos par Palmiste Rouge

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 16.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1409 - 571 m
Dénivelé positif 1000 m
Dernière mise à jour 31/05/2016

Avec en plus le tour du Bonnet de prêtre

Cette randonnée en aller-retour est en général une étape d'une sortie plus longue partant de Cilaos ou se terminant au Pavillon, par exemple. Elle devait initialement se terminer à Palmiste Rouge mais vu la vitesse pour rejoindre ce village à 5 km de Bras Sec elle a été prolongée jusqu'au Bras de Cilaos à l'époque où le sentier commençait à être un peu abandonné et pour juger de son état. Il a été remis en état depuis et reste en général de bonne qualité. Le retour permet de varier l'itinéraire et de se faire un petit "plaisir" lors de la remontée du Sentier de Gueule Rouge. Le plaisir risque de ne pas être partagé par tous car c'est un tronçon qui se mérite sur ses centaines de marches plus ou moins hautes et sa pente parfois impressionnante. Se méfier de quelques à-pics vertigineux lorsqu'on regarde la face Sud du Bonnet de prêtre. Quelques rares points de vue sur le Bénare, Cilaos ou le Bras de Benjoin s'observent dans la montée assez raide qui rejoint la vallée du Bras des Calumets à travers les champs de lentilles (photo 2) ou depuis Palmiste Rouge vers le Sud. Une bonne partie du Sentier des Calumets est encaissé dans une vallée style canyon aux murailles très hautes et tellement verticales que c'est le seul secteur où la végétation n'a pas réussi à coloniser les lieux. Quand la falaise n'est pas verticale, c'est le rempart qui rejoint le Sommet de l'Entre Deux, déchiqueté par les effondrements anciens ou l'érosion qui masquent l'horizon. Mais là, les arbres ont réussi à s'implanter facilement (photo 6). Le sentier descend sans difficulté jusqu'au village du Palmiste Rouge et le traverse de part en part du nord au sud. De beaux paysages et pas de difficulté particulière jusqu'à la rencontre du sentier du Pavillon par l'Ilet Haute.

La randonnée débute à Bras Sec par l'ascension sportive d'un sentier en lacets courts, bordés de gros cailloux et comportant quelques marches assez hautes. Remarquer l'originale boite aux lettres à gauche dans la montée, vers la dernière case. Quelques champs, un terrain plus plat et la montée reprend sur des marches à contrefort de bois sous les bois de couleurs pour atteindre rapidement le Bonnet de Prêtre. Profiter des derniers points de vue sur Cilaos car on va changer de versant en se dirigeant vers un plateau au nom original de Mare à Montfleuri. L'humidité et la rosée mouillent très vite les chaussures qui étaient au sec depuis la route de Bras Sec. C'est ensuite une longue descente abrupte dans les bois de couleurs sur un sentier ombragé et bordé parfois de rochers. Il se poursuit jusqu'au croisement du Sentier de Gueule Rouge et on chemine alors sous les eucalyptus vers Palmiste Rouge en suivant ou en traversant le Bras des Calumets dont les eaux disparaissent et réapparaissent au gré du sous-sol dans lequel elles s'infiltrent pour un temps. Le cheminement est presque plat et s'approche de deux énormes rochers situés près d'un barrage de récupération de l'eau. Un nouveau tuyau noir en plastique vient juste d'être installé pour remplacer le vieux métallique qui fuyait de toutes parts avant de tenter d'alimenter le réservoir situé à la fin du sentier. Poursuivre sur les rochers mouillés par les écoulements venus des parois qui constituent le canyon du Bras des Calumets 60 mètres au-dessus. L'arrivée au village s'effectue par une pente raide mais sans difficulté. Il ne faut pas hésiter à flâner dans ce village isolé à la recherche de cases originales. Les plus courageux ne manqueront pas le détour, à partir du terrain de sport, vers les cascades du Bras des Calumets mais il faudra rajouter une heure au circuit. On traverse entièrement le village pour traverser le Bras Morel et retrouver plus loin le sentier qui descend le long du Petit Bras de Cilaos formé par les Bras Morel et des Calumets. Après deux kilomètres de descente, on rencontre le sentier qui rejoint le Pavillon en venant de Peter Both. Le retour s'effectue à partir de cet embranchement mais peut très bien se poursuivre jusqu'au Pavillon si un véhicule a été prévu à cet endroit. On remonte donc le sentier pris en descente pour regagner Palmiste Rouge puis vers le Canyon du Bras des Calumets. Après avoir franchi les blocs de rochers sur le torrent, repérer, 300 mètres plus loin le sentier partant à gauche sous les eucalyptus. Après 40 mètres assez plats laissant présager une fin de boucle agréable sous les grands arbres, c'est très vite le désenchantement avec les premières marches de rondins. La pente est parfois très raide, les lacets courts, les marches hautes et l'effort important. Quelques petites trouées dans la végétation laissent entrapercevoir le Bonnet de Prêtre sur la droite ou le Grand Piton vers le gauche. Quelques pentes plus loin, le sentier redescend plus calmement qu'il montait et rejoint sans problèmes la route de Gueule Rouge. On prend sur la droite pour flâner sur la route sachant que l'effort est bientôt fini pour rejoindre Bras Sec et le point de départ. Si le sentier de Bras Rouge peut faire peur en fin de parcours, il est également possible de débuter le matin par sa descente vers le Bras des Calumets pour garder le contournement du Bonnet de Prêtre pour le retour qui présente l'avantage d'être plus long pour un dénivelé identique.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Cilaos puis à Bras Sec - Traverser le village et repérer le sentier qui commence à gauche, juste avant la route de Gueule Rouge - Contourner le Bonnet de Prêtre par la gauche et descendre la ravine des Calumets jusqu'à Palmiste Rouge - Traverser le village - Passer le Bras Morel et tourner immédiatement après sur le Chemin des Fougères que l'on suit jusqu'au début du sentier - Suivre ce sentier jusqu'au croisement de celui venant de Peter Both et rejoignant le Pavillon par Ilet Haut - Le retour s'effectue par le même itinéraire jusqu'au croisement avec le Sentier de Gueule Rouge - Bifurquer à gauche sur ce dernier et affronter la forte pente jusqu'à la route de l'Îlet de Gueule Rouge - Rejoindre Bras Sec par la route.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Fanch, 06/05/2016 20:24
Randonnée complétée le 05/05/2016 en 5h00

La portion Palmiste - Rouge jusqu'à la croisée Peter BOTH - Ilet Haute est fermée à juste titre. Deux portions ont subi le courroux des éboulis ce qui ne garanti pas la sécurité du marcheur normalement vigilant.

Randonnée ajoutée le : 01/09/2009