L'Ilet Alcide depuis Sans-Souci

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h30
Distance 15 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1516 - 470 m
Dénivelé positif 1150 m
Dernière mise à jour 29/09/2018

Alcide : sans soucis ?

Monter vers le Maïdo, c'est l'assurance d'y admirer de beaux paysages, surtout sur le Cirque de Mafate. Cette randonnée n'y fait pas exception mais il faut marcher longtemps pour arriver au point de vue aménagé dans l'herbe à 500 m de l'Ilet Alcide. Ce lieu perdu dans le bois de Sans Souci fut habité de 1900 à 1944 par Clain Vincent Alcide. Il ne reste rien aujourd'hui des traces de sa vie à plus de 1500 m d'altitude. Une cabane symbolique et une pancarte moussue attestent de l'endroit ou Alcide devait vivre comme un ermite. Hélas, sans réhabilitation sérieuse, ce petit coin de paradis deviendra très vite une friche inextricable, contournée par les sentiers qui passent déjà au sud du lieu. On traverse avant d'arriver des zones de culture du géranium qui régressent d'année en année. Ce sentier en montée constante peut être un bon départ vers le Maïdo pour un petit tour dans les cirques ou, mieux, un retour par la canalisation des Orangers puisque les départs de ces deux sentiers sont distants de moins d'un kilomètre à Sans Souci. Cet itinéraire compoirte deux départs : voir § ci-dessous sur les raccourcis possibles.

La randonnée commence à Sans Souci après avoir roulé jusqu'à la fin de la route. Quand le goudron ou le béton finissent, on se retrouve face à une piste large et terreuse qui monte en longs lacets vers les dernières cultures au-dessus de Sans Souci. Dès le premier lacet, un sentier part sur la gauche et rejoint plus haut l'autre lacet de la piste. Il grimpe très fortement mais évite la longe piste qui est d'ailleurs de plus en plus envahie de hautes herbes. Il court d'abord dans les herbes, puis les fougères et les filaos où les racines apparentes peuvent obliger à lever le pied. Prendre à droite à un croisement de plusieurs pistes dont une est fermée par une barrière. On alterne alors piste et raccourcis jusqu'à une dernière case proche d'une réserve d'eau. Les traces de roues de 4x4 disparaissent, une pancarte du Conseil général indique qu'on est sur le bon chemin et les deux oratoires dédiés à la Vierge le confirment. Le circuit officiel débute par des marches usées par les passages fréquents des randonneurs et des habitants de quelques cases qu'on rencontre dans la montée. Les rondins, flambants neufs en 2008 (Photo 6) ont souffert des intempéries mais la progression est malgré tout facile. Il monte d'abord calmement puis de plus en plus dur jusqu'aux remparts de Mafate, flanqué de très nombreux oratoires et de multitudes de pieds d'un bel iris nain aux très belles fleurs (Photo 8). Il traverse tout d'abord des zones envahies de goyaviers puis, en altitude, de grandes surfaces déboisées, parfois habitées et souvent cultivées, principalement de géranium. Certains champs abandonnés seront bientôt recouverts de galaberts, fougères et autres pestes de ces altitudes. Quelques bancs, en plus ou moins bon état, sont là pour se reposer un peu de ces montées un peu rudes. Les vues sur le littoral, de Saint Gilles à la Possession, sont nombreuses. Mais ce sont celles offertes à l'arrivée qui seront les plus impressionnantes. La forêt de bois de couleurs prend la place des champs et des fougères. Le sentier se rétrécit et se couvre d'herbe ou de jouvences, allant jusqu'à cacher certaines parties du sol. On sent que sans entretien, il ne mettrait pas trop longtemps pour se boucher totalement. On arrive après quelques minutes à l'emplacement de l'îlet. Le lieu se couvre petit à petit de végétation et attire de moins en moins les amateurs de solitude, qui aimaient venir y passer la nuit car il sera bientôt impossible de trouver un petit coin pour poser une tente pour la nuit. Même l'emplacement de pique-nique ou la pancarte ont souffert de l'humidité du lieu. Avant de retourner à Sans-souci, ne pas manquer de poursuivre vers l'Est et profiter du superbe point de vue dans l'herbe si le brouillard na pas pris possession de la vallée de la Rivière des Galets pour envahir l'horizon. On aperçoit de gauche à droite : Dos d'Ane, Cap Noir, la Roche Verre Bouteille, Les crêtes de la Marianne et d'Aurère, la Roche Ecrite, le Cimendef, le Morne de Fourche et le Gros Morne. Le sentier, de plus en plus bordé de pestes rejoint celui venant du Maïdo en passant par le Piton des Orangers. Le retour s'effectuera en prenant à droite après le point de vue et en attaquant la longue descente jusqu'à Sans Souci.

Particularités

Balises


Balises de plus en plus rares

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

En venant de Saint-Denis, rouler vers Saint-Paul et franchir la Rivière des Galets - A la bretelle suivante, tourner à droite puis à nouveau à droite pour aller faire le tour complet du prochain rond point - Reprendre en sens inverse, passer au-dessus de la voie rapide et poursuivre vers Sans Souci - Traverser complètement le bourg tout en longueur en laissant à droite la route qui file vers la Plaine - Plus haut, à l'embranchement indiquant la Forêt de Sans Souci, partir sur la droite et rouler jusqu'au bout de la route - Se garer au mieux à la fin de la route et commencer à marcher sur la piste en terre - Avant la fin du premier lacet, emprunter un sentier qui monte sur la gauche fortement par endroits - Ce sentier, qui effleure les lacets de la piste qui monte dans les herbes permet de rejoindre rapidement la fin de la piste à une réserve d'eau sur la gauche et une propriété privée - Emprunter le sentier marqué d'une pancarte du Conseil général, passer deux oratoires et poursuivre sur le sentier officiel comportant des marches en rondins usés - Suivre ce sentier jusqu'au Rempart de Mafate qui domine la Canalisation des Orangers - Prendre ensuite à gauche en direction de l'Ilet Alcide - Traverser la zone en passant devant les deux petites mares (photo 15) puis poursuivre sur le sentier qui part sur la gauche vers le point de vue sur Mafate - Effectuer une halte pour admirer le panorama sur le cirque, la Roche Ecrite et Dos d'Ane - Continuer sur le sentier jusqu'au croisement avec le sentier du Rempart de Mafate venant du Piton des Orangers et prendre à droite pour retrouver celui utilisé pour la montée à l'Ilet - Rejoindre le véhicule par l'itinéraire emprunté à l'aller.

Les raccourcis du départ

Le circuit mauve est le sentier officiel, le bleu est le raccourci. Si, en traversant le village, on prend à droite à la pancarte indiquant la Forêt de Sans Souci, on arrive à la fin de la route, début du circuit bleu. Suivre la piste sur 200 mètres et prendre le sentier à gauche qui rejoint le mauve un peu plus haut. Plus loin, avant d'arriver à la réserve d'eau, fin de la piste et début du sentier, un autre raccourci permet d'éviter deux lacets.

L'emplacement a bien changé depuis ce cliché !

L'emplacement de l'Ilet Alcide était déjà connu du temps du marronnage. L'esclave Mafouta, qui est à l'origine du nom du Cirque de Mafate, y séjourna longtemps avant.
Clain Vincent Alcide s'installa dans ce petit lopin de terre pour y cultiver et distiller le géranium. Il quitta les lieux avec sa famille en 1944 à cause des tracasseries du service des eaux et forêts. Il ne subsiste presque rien de l'emplacement où il demeura plusieurs décennies. C'est l'association Bois de Nèfles Découverte qui a remis les lieux en état avant d'être relayée par l'ONF.
A ce même endroit, un grand trou, protégé par du grillage, pourrait faire penser à un puits mais c'est en réalité une excavation destinée à être bétonnée pour soutenir l'ancrage de l'antenne Omega qui devait être tendue entre l'Ilet Alcide et Dos d'Ane. De ce projet abandonné, il ne reste plus que l'aire d'hélicoptère offrant un magnifique panorama sur la Rivière des Galets ainsi que la route forestière Omega qui rejoint la route du Maïdo.


Commentaires sur cette randonnée (14)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Brakzur, 29/09/2018 11:06
Randonnée complétée le 29/09/2018 en 3h30

Sentier en très (trop?) bon état, aucun souci par temps sec !

Sophie M, 17/02/2018 15:42
Randonnée complétée

Fait dans le sens "descente" uniquement, dans le cadre de ma rando du jour, qui m'a menée du Maïdo à Sans Souci, avec "escale" à l'îlet Alcide. C'est très gras, voire glissant par endroits. Mais le sentier est en très bon état.

Christian Léautier, 24/12/2017 14:59

Pour Victorino mais aussi d'autres curieux!! « Vincent Clain Alcide s’installe à cet endroit en 1926. Il vient de Mare à Martin dans le cirque Salazie pour y cultiver et distiller le géranium. Il n’est pas le premier habitant des lieux. Il a été précédé sur place par Mafouta, esclave marron, qui a donné son nom au cirque de Mafate. Vincent Clain Alcide aura de nombreux ennuis avec les Eaux et Forêts, ancêtre de l’ONF. Ses défrichements aperçus depuis Dos d’Âne (1100 m d'altitude, sur la rive nord-est de la rivière des galets NDLR) par l’agent forestier lui vaudront bien des soucis. La famille déménage en 1944. L’îlet Alcide revient sur le devant de l’actualité lorsqu’est décidé d’installer à la Réunion l’antenne Omega. L’un des projets consiste à tendre des câbles au dessus de la rivière des Galets entre l’îlet Alcide et Dos d’Âne. Heureusement, le sol trop friable condamne l’opération qui n’aurait pas manqué de défigurer le paysage. De cette histoire ne subsiste qu’un trou profond creusé à l’îlet Alcide sans doute pour servir de point d’ancrage, une aire de posé d’hélicoptère et la piste Omega dont l’aboutissement devait être l’îlet Alcide et qui n’a jamais été achevée ». Bonne lecture...et bonnes randos.

Victoriño, 24/12/2017 14:18
Randonnée complétée le 24/12/2017 en 6h00

Parfait. Rando avec empreinte carbone mini car je suis parti à pieds de chez moi à La Plaine avec traversée de la ravine par une passerelle métallique pour rejoindre Sans-Souci (voir photos). Sentiers très bien entretenus mais glissant par endroits (il a beaucoup plu hier)... mais ce n'était pas boueux! Je ne suis allé jusqu'au panorama sur Mafate car le ciel était chargé à mon arrivée à l'ilet Alcide vers 10h. Je suis curieux de savoir de quoi vivait notre cher Alcide pendant plus de 40 ans dans son ilet? Si quelqu'un a la reponse... je suis preneur 😁

benmil974, 24/09/2017 11:12
Randonnée complétée le 24/09/2017 en 4h10

Faite ce jour. Très belle randonnée avec des beaux points de vue sur St Paul et le port ainsi que sur les remparts de dos d'âne ; sentier magnifiquement bien entretenu et bien aménagé avec des points de repos comprenant tables et bancs intacts, les odeurs de géraniums vous suivent tout au long du parcours. Le point de vue sur mafate ne vaut pas forcément le détour. 4h10 jusqu'au point de vue sur mafate.

benmil974, 03/08/2017 19:25
Randonnée complétée le 24/09/2017 en 4h10

Merci beaucoup. Je vais essayer ce we peut être du coup.

Sophie M, 02/08/2017 08:59
Randonnée complétée

Bonjour, je me gare toujours au bout du chemin Cressonnière (dans un virage sur la gauche, avec un "bloc" de boîtes aux lettres vertes qui ont l'air abandonnées, il y a de la place pour 3 ou 4 voitures). Continuez à pied sur cette route (qui vient d'être bitumée sur quelques dizaines de mètres) en passant devant quelques cases puis des champs de canne, et vous tombez sur la piste en terre qui se sépare en deux. Prendre la piste qui part à gauche, vous passez devant une dernière case (qui sera aussi sur votre gauche). Un peu plus loin, il y a une "patte d'oie", prendre en face, ne pas monter. Il n'y a plus de doute possible après (vous pourrez aussi prendre les deux petits raccourcis qui permettent de couper les lacets). Vous arriverez à la retenue collinaire, continuez tout droit et vous verrez le panneau "forêt de Sans-Souci". J'espère que ça vous aide !

benmil974, 01/08/2017 21:50
Randonnée complétée le 24/09/2017 en 4h10

Bonjour, j'ai voulu me rendre au départ de cette randonnée mais je n'étais pas sur du lieu exact. En arrivant au bout de la route, on tombe sur un chemin qui part en face et un autre bétonné qui monte sur la gauche. Ou se trouve le départ a partir de la ? Si c'est le chemin en face, ce n'est pas un chemin privé ? Est-il possible de se garer sur ce chemin plus loin ? Si c'est le chemin qui monte a gauche, nous nous retrouvons au milieu d'habitations. Merci pour votre aide.

Sophie M, 26/07/2017 17:09
Randonnée complétée

Randonnée que je fais régulièrement car elle permet une immersion rapide dans la forêt alors qu'on n'est qu'à quelques minutes de Sans-Souci ! En moins d'une heure, on arrive à une plate-forme nouvellement aménagée avec petit banc en pierre, rambarde en bois et belle vue sur la côte. Plus haut, une débroussailleuse a été passée récemment mais dès qu'on arrive à la première intersection, c'est fini. A noter, la présence de nouveaux panneaux indicateurs et le point de vue des "terrasses" (un peu plus haut que l'îlet) est désormais bien indiqué. Festival de couleurs et senteurs sur ce parcours, avec les goyaviers, les jamrosats, les fougères, le "mimosa péi" odorant, le géranium rosat, et plein d'autres fleurs qui donnent du travail aux innombrables abeilles :o)

michelM, 05/07/2017 16:42
Randonnée complétée le 05/07/2017 en 6h30

sentier en bon état jusqu’à la bifurcation vers l'ilet alcide. vers l'ilet la végétation est en train de fermer le chemin et l'ilet. idem au point de vue des terrasses ou le paysage est en partie masqué. Comme les conditions météo étaient idéales, j'ai continué jusqu'au maido par le sentier du rempart avec de magnifiques points de vue sur le cirque. Après retour par la très longue descente vers sans souci.

Randonnée ajoutée le : 01/10/2014