Le contournement des Gorges du Bras de la Plaine par l'Îlet Canelle et l'Îlet Tata

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h15
Distance 12 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 760 - 260 m
Dénivelé positif 650 m
Dernière mise à jour 19/03/2019

Les gorges vues du haut des remparts

Une reconnaissance effectuée le 2 novembre 2015 a permis de constater que le manque de passages par l'Îlet Cannelle rendait la trace difficile à suivre même si l'on y parvient. De plus, l'arrivée au Bras de la Plaine est très difficile en raison de la hauteur de l'eau dans le virage d'arrivée à la rivière. Éviter cette petite boucle tant qu'un fort épisode pluvieux n'aura pas modelé différemment la fin de ce petit détour.

Le circuit présenté ci-dessous effectue quelques boucles dans la région, emprunte la partie la plus belle des gorges du Bras de la Plaine et présente deux sentiers passant par d'anciens îlets qui étaient reliés jadis par des passerelles aux habitations encore en place situées en rive gauche. Le premier de ces sentiers passe par l'Îlet Cannelle qui est en très mauvais état, envahi de plantes mais facile à traverser en hors sentier lorsque les traces disparaissent. Le second est un vrai plaisir. Après une courte mais forte montée, on se retrouve dans un petit coin de paradis, sur un sentier bien marqué qui chemine entre les murettes érigées là par les habitants du siècle dernier. On y retrouve de splendides pieds de letchis tortueux (Photo 21), des bordures de muguet pays (Photo 22), d'anciennes bananeraies, des palmistes partout et quelques traces d'escaliers ou d'habitations. Le bruit de l'eau est omniprésent et quelques sentes permettent de s'approcher de l'à-pic pour mieux voir le Bras de la Plaine. Les deux passerelles semblent empruntées de temps en temps mais il est très fortement déconseillé de s'y aventurer (Photo 15).
Cette randonnée débute par une boucle autour du barrage du Bras de la Plaine pour rajouter un peu de longueur et admirer le rempart verdoyant au-dessus de l'Îlet Duclos, quelques centaines de mètres en amont du barrage qui n'a d'ailleurs du barrage que le nom puisqu'aucune retenue d'eau n'est visible.
Deux difficultés au cours de cette assez courte sortie : la remontée au Pont d'Yves sur des lacets courts et abrupts qui s'effectue après avoir mouillé les jambes et refroidi les muscles et un passage de la rivière assez délicat expliqué en détail sur la randonnée des gorges.
Ce circuit est fortement conseillé aux randonneurs n'ayant jamais visité les gorges puis qu'ils n'en effectueront que la descente. A l'inverse, les blasés des gorges peuvent utiliser ce circuit pour rejoindre le Pont d'Yves au Bras de Pontho sans trop se mouiller les pieds en évitant les gorges.

La randonnée débute au Pont d'Yves (Voir cette randonnée pour plus de détails sur l'accès) par une rapide descente vers le Bras de la Plaine. On atteint la rivière en une vingtaine de minutes et on la traverse aussitôt pour un premier contact aquatique qu'il est inutile de chercher à éviter puisqu'il y en aura d'autres. On longe alors le Bras vers l'amont dans une vallée large qui contraste avec les gorges quelques dizaines de mètres plus bas. Ne pas manquer le début du sentier en rive gauche, près d'un grand virage de la rivière sur sa droite. Le sentier suit ou recouvre la canalisation (Photo 4) à l'ombre des poivriers pays. Il emprunte plusieurs passerelles et la plus large qui enjambe le Bras de la Plaine indique le début de la boucle. Suivre alors l'un ou l'autre des sentiers pour revenir à cette passerelle puis redescendre le Bras jusqu'au premier gué franchi. Rejoindre par la droite le lit de la rivière en évitant de chuter sur les basaltes qui peuvent être glissants. Poursuivre et franchir le goulet étroit, seule difficulté de la balade aquatique, décrite en détail sur la randonnée des Gorges du Bras de la Plaine. Poursuivre ainsi de rive droite en rive gauche et en lit de rivière jusqu'à la caverne située à gauche, (100 mètres après la passerelle de l'Îlet Cannelle), qui marque le début des gorges les plus touristiques. Prendre alors totalement à droite et trouver le minuscule sentier abrupt et glissant qui longe le rempart rocheux. Là haut, le sentier disparaît mais quelques traces de peinture peuvent aider si le besoin s'en fait sentir. On peut ou non effectuer un passage au plus près de la passerelle de béton vermoulu. La descente est alors très rapide vers le bas de la cascade de 100 m de hauteur de la Ravine Jean Lauret (Photo 18), terrain de jeu de certains clubs d'escalade. La jonction avec le Bras de la Plaine est immédiat (Photo 17) et le cheminement dans le lit reprend pour une bonne centaine de mètres. Une fois atteint la Caverne des Hirondelles située en rive gauche, chercher en face le rocher marqué de peinture qui indique le début du sentier vers l'Îlet Tata. La montée est courte entre le Bras de la Plaine et le Bras d'Antoine et on rejoint très vite les premiers vestiges de présence humaine. Le contournement de la Crête est facile puisque épousant la courbe de niveau. Ne pas manquer d'effectuer des haltes dans les anciens jardins (cour à la Réunion) pour y dénicher les plantes qui n'auraient jamais pu s'installer ici faute d'habitants. La descente vers le Bras est tout aussi bien marquée. On traverse alors une dernière fois la rivière pour prendre en face un des sentiers qui rejoint la canalisation située en rive gauche. Attention, sous la canalisation, le sentier n'est pas évident à trouver pour rejoindre, une cinquantaine de mètres plus loin la montée au Pont d'Yves qui nécessitera alors trois bons quarts d'heure.

Balises

Balises blanches sur le circuit officiel et fluo sur les sentiers des îlets.

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre au Tampon puis au Pont d'Yves pour récupérer le début du sentier du Bras de la Plaine à la fin de la Rue de la Petite Ravine - Débuter la randonnée par la descente vers le Bras de la Plaine - Traverser le Bras de la Plaine et marcher vers l'amont jusqu'à un autre gué - Trouver, à droite, en haut d'une butte de cailloux le sentier qui mène au barrage - Emprunter trois passerelles et contourner le barrage dans le sens des aiguilles d'une montre en traversant la rivière après avoir franchi l'échelle en aluminium qui a bien souffert - Retrouver le Bras de la Plaine et marcher jusqu'à la Caverne de la Petite Ravine puis suivre le Bras de la Plaine jusqu'au début des véritables gorges à l'Îlet Cannelle - Prendre à droite, le long de la muraille, le sentier qui monte à l'Îlet Cannelle puis traverser le plateau jusqu'à la cascade de la Ravine Jean Lauret et rejoindre le Bras de la Plaine puis marcher mers l'amont jusqu'à la Caverne des Hirondelles (150 m) - Prendre à gauche le sentier qui escalade le rempart et traverser la grande plateforme de l'Îlet Tata, ses ruines et ses verges de vieux letchis - Redescendre quelques mètres en aval de la Caverne de la Petite Ravine - Traverser le Bras puis trouver, juste en face un des sentiers qui monte vers la canalisation métallique de transport de l'eau - Passer sous la canalisation puis rejoindre dans un lacet le sentier qui remonte au Pont d'Yves.

Les entrées et sorties de sentiers Îlet Cannelle et Îlet Tata

Quelques repères pour ne pas top chercher les extrémités des sentiers qui évitent les Gorges du Bras de la Plaine.
Ilet Cannelle, début : au tout début des véritables gorges, prendre le sentier qui remonte en longeant le gros rocher central de l'Îlet Cannelle (Voir photo n° 2 de la randonnée des gorges).
Ilet Cannelle, fin : le sentier arrive dans le fond de la Ravine Jean Lauret qui se termine presque toute l'année par un bassin peu profond.
Ilet tata : début : Juste en face de la Grotte des Hirondelles, en rive droite, repérer le gros rocher puis les flèches impossibles à manquer avant d'escalader sans danger les 20 mètres du rempart.
Ilet tata, fin : Après avoir traversé le plateau et contourné la Crête, le sentier descend vers la rivière à 30 mètres en aval de la Caverne de la Petite Ravine

La piste bientôt reconstruite

Les randonneurs passant par les Gorges du Bras de la Plaine en 2006 ont pu admirer cette longue et magnifique piste longeant la totalité de la rivière, dénaturant les plus belles gorges de la Réunion, accessibles à tous. Les dieux de la météo, ayant sans doute pitié des pauvres randonneurs révoltés par de tels usages, ont fait passer Gamède en début 2007 qui a balayé la piste de terre et de roches et tout envoyé vers la mer. Le plus scandaleux est qu'aucun travail n'a été entrepris après le passage du cyclone pour récupérer les dizaines de mètres de buses en acier qui traînent toujours le long de ce magnifique parcours. Les images ci-contre montrent le contraste entre les gorges naturelles et telles qu'elles deviendront bientôt sans que personne ne s'en émeuve.
Diane Rainard, photographe nous apprend le 7 septembre 2016 que le projet de reconstruction cette piste est lancé.

Voici son texte : Concernant le Bras de la Plaine, le projet de piste jusqu'au barrage n'a pas été abandonné, et elle va être construite d'ici peu, en passant à l'intérieur des gorges. D'après le propriétaire de nouveau gite "l'Eden du randonneur", le but est, comme en 2007, de rénover le barrage puis d'abandonner la piste pour laisser la rivière revenir à son état initial après la fin des travaux. D'après une autre personne qui a l'air de bien connaître le lieu, des buses seraient posées pour faire passer la rivière sous la piste, puis seront probablement abandonnées comme celles qu'on voit déjà un peu partout. La seule certitude est que la piste ne passera pas par l'îlet Tata, ce qui est une maigre consolation. Toute personne sensée penserait tout de suite à faire construire plutôt un monte-charge, ou même mieux, utiliser celui qui existe déjà, et refaire les ponts à neuf jusqu'au barrage. Le coût serait mille fois moins élevé, plus besoin d'hélicoptère pour l'entretien de la station de pompage, et ce serait rentable pendant des dizaines d'années au lieu d'être temporaire. Nous sommes plusieurs à penser à une possibilité de corruption dans cette histoire... Il faut absolument dénoncer ce projet, en parler à la presse, faire signer une pétition par le biais de ton site. Tu as beaucoup de visiteurs, je suis sûre que tu pourrais obtenir énormément de signatures en peu de temps.

Je n'ai pas les connaissances pour créer une pétition sur un site comme celui-ci mais j'écris un article sur la page Facebook de Randopitons même si elle sert très peu souvent.


Commentaires sur cette randonnée (11)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 19/03/2019 18:08
Randonnée complétée le 19/03/2019 en 6h00

Variante encore plus magique pour une portion des gorges du Bras de la Plaine beaucoup plus sauvage, avec des gorges qui plus on avance sont encore plus des gorges!!; des orgues basaltiques époustouflantes,...photos inédites ou presque puisqu'il n'y a personne. Il s'agit de continuer en amont dans la ravine au niveau de l'inscription "ilet Tata" en orange sur le gros rocher rive dr; beaucoup plus loin on buttera sur le bassin visité par Martial, René ou des canyonneurs équipés-voir par ailleurs leurs commentaires- et il faudra faire malheureusement demi-tour, mais que de beautés on a pu alors se mettre dans les yeux...et dans l'appareil photo!! Pour Philippe et ses "dalons" sympathiques rencontrés ici: quand on descend depuis Pont d'Yves 1-ne pas chercher à se garer chemin de la Petite Ravine car aucune place possible mais rester plus haut sur la départementale; 2- prendre le sentier au niveau de la boite aux lettres n°27 à gauchedu chemin goudronné 3-descendre jusqu'à un portion plate avec de gros manguiers qui pourrait faire pour un bivouac et 4-continuer 200m environ; dans un virage prononcé à dr un gros manguier avec sur le tronc une balise bleue; 5-c'est là qu'il faut partir à gauche du sentier pour descendre tout droit jusqu'à la ravine; 6- ensuite tout est fraichement balisé en orange ...Pur bonheur que le sentier plat et ombragé qui surplombe la ravine et traverse l'ilet Tata. Aujourd'hui au final 6h ...la remontée vers Pont d'Yves en pressant le pas: bien menaçants les nuages venus du nord ! surtout ne pas se laisser surprendre par la montée des eaux. Ce 19 mars nickel: jamais plus d'eau qu'aux genoux, juste pour bien se rafraichir. Conseillé vivement de faire bien sûr toute la rando de la fiche avec le fameux ilet Cannelle...(chercher à emprunter la passerelle suspendue au dessus des gorges pour un peu d'adrénaline) Dire et redire encore que le Bras de la Plaine est une merveille. Comment peut on imaginer qu'une piste soit ici reconstruite sur des kilomètres?

Christian Léautier, 08/06/2017 18:22
Randonnée complétée le 19/03/2019 en 6h00

Pour Pedrounet (et compléter JPG), j'ai rencontré le propriétaire de l'ilet Tata, fort sympathique. Son but, c'est justement un camping sur des terrains qu'il était en train de défricher, à l'ilet Tata même en surplomb de la rivière. Donc aucun problème pour y bivouaquer si tu rencontres toi aussi le propriétaire. S'il n'est pas là, un peu plus compliqué....mais effectivement, en cherchant un peu, ça ne doit pas poser un problème insurmontable.

JPG, 08/06/2017 10:47

Peu d'emplacements pour le bivouac dans les îlets qui bordent le Bras de la Plaine car ces endroits sont privés. Attention de ne pas bivouaquer près de la rivière qui n'a pas un débit régulier. Mais je pense qu'en prenant sa tente et en cherchant un peu, il y a moyen de dormir au son de l'eau du torrent sans trop gêner quiconque.

Pedrounet, 07/06/2017 22:45

Bonsoir, y a t-il une petite place pour bivouaquer sur ce tracé?

JPG, 11/12/2016 18:01

Comme l'indique la légende, le cassé de cette haute cascade de plus de 200 m est la Ravine Jean Lauret qui se jette dans le Bras de la Plaine. On passe tout près du bassin toujours à sec et on aperçoit de temps en temps des passionnés de canyoning ou d'escalade prendre plaisir à la descendre. Le départ de la descente s'effectue près du Kiosque Jean Lauret. Aucune crainte donc de se chauffer les doigts sur une corde en se baladant à l'Îlet Canelle.

PHILIPPE . R, 11/12/2016 17:32
Randonnée complétée en 5h00

Sur la photo 18 , la descente de la ravine jean LAURET .
On voit descendre en rappel le long d'une corde .
Faut il prévoir du matériel ou cette descente peut elle s'effectuer normalement ?

Christian L, 08/11/2016 07:24

7/11/2016 Pour réussir cette rando il faut un niveau de l'eau assez bas, ce qui fut le cas car cela résoud les passages un peu délicats ;plus besoin de tâtonner pour l'ilet Tata :inscription à la peinture sur un rocher; "la cerise sur le gâteau" faire un tour à l'ilet Canel par la passerelle: bien sûr l'emprunter 1 personne après l'autre et sans courir!! un régal...Les gorges elles mêmes sont un pur bonheur! Non et non pour y faire traverser une piste 4X4 !!!

Martial, 02/11/2016 15:48
Randonnée complétée

Retour dans ces gorges que nous commençons à bien connaître pour tester la passerelle bétonnée de l'ilet Canelle (celle de la photo 15); nous l'avons traversé à trois (un par un bien sur), elle est solide et permet de passer en rive gauche sur l'autre partie de l'ilet.
Cette partie de l'ilet est privé, un sentier relie cette ilet à Bras de Pontho en montant dans le rempart, ce sentier est privé également, après autorisation nous l'avons pratiqué en monter et en descente, il est équipé de nombreuses cordes.
En continuant le sentier dans l'ilet, coté rive gauche, une faille permet de redescendre dans le bras, attention, sortie réservée aventuriers.

Céline Durand, 28/09/2016 23:13
Randonnée complétée le 28/09/2016 en 2h30

Rando réalisée partiellement aujourd'hui : la partie en amont quand on descend du sentier venant de Pont d'Yves. J'ai mis environ 2h15. Tout est très bien indiqué, y'a juste à suivre le balisage bleu. Attention au courant un peu fort après avoir passé le barrage (ça m'a vallu une baignade rafraîchissante 😆)

Zion, 22/09/2016 21:02
Randonnée complétée le 22/09/2016 en 3h00

Bonjour, Rando effectuée en partie le 22/09/16. Départ du Pont d'Yves, passage par l'ilet Tata, remontée des gorges puis descente de la rivière jusqu'au pont de la Liane et remontée au Dassy ou attendait un 2ème véhicule. Pour le sentier de l'ilet Tata est balisé de points orange fluo. On peut le prendre en allant tout droit sur la trace au niveau du panneau sur le gite l'éden du randonneur ou bien quelques virages plus bas, en suivant le balisage orange qui amène à longer la canalisation.

Randonnée ajoutée le : 01/09/2013