Le tour de l'Îlet du Bras de Saint-Paul depuis l'Îlet à Cordes

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 5.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1103 - 865 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 31/07/2018

Gare au vertige

Attention, ce sentier est fermé par arrêté préfectoral. La boucle a été refaite en totalité mi-novembre 2015 et la fiche refondue en raison de plusieurs changements sur le parcours.

Il y a encore peu de temps, cette boucle s'effectuait en un peu plus d'une heure et permettait une balade sauvage accessible à tous pour étudier de plus près la vie des habitants des îlets perdus autour du Bras de Saint-Paul. La météo, les éboulis, la végétation non domestiquée ont vite fait de modifier le parcours en le rendant plus aléatoire : la petite passerelle sur la Bras de Saint-Paul a été emportée par les crues dues à Béjisa, la grande échelle de 17 mètres courbée et déplacée de plus d'un mètre, le sentier de remontée à Terres Fines mal nettoyé comporte un petit éboulis, etc. De plus, le bêlement des chèvres ou le caquetage des poules a totalement disparu des berges. Heureusement le bruit de la rivière demeure. Des cases envahies de galaberts piquants sont les seuls vestiges prouvant qu'on vivait encore ici en 2012. Heureusement, un îlet demeure en aval et quelques uns en amont de cette boucle.

La randonnée débute à l'Îlet à Cordes au début du Chemin du Bras de Saint-Paul. Une pancarte très visible indique les noms des îlets à visiter et il est donc impossible de s'égarer dès le départ. On suit tout d'abord cette petite route bordée de murettes récemment remise en état puis on tourne à droite par un escalier qui permet de repérer facilement le sentier qui débute tout près. Vers la droite on bénéficie des premiers points de vue au-dessus des champs de lentilles ou de haricots. On descend sur un agréable sentier fait parfois de hautes marches en pierre, de courts lacets ou de passages en corniche. La distance est courte, la descente rapide et on arrive sous les filaos au Bras de Saint-Paul. On peut flâner autour du gué pour voir la cascade qui termine le Bras l'Eustache en amont ou voir quelques bassins en aval. Traverser sur un gué facile pour grimper et rejoindre en face le sentier qui obliquera vers la gauche 25 mètres plus loin pour suivre la rivière vers l'aval. Le cheminement s'effectue principalement en bordure de plateau qui domine la rivière dans une végétation rabougrie et grillée par le soleil. Le sentier redescend vers la rivière rocheuse en passant sous des filaos. La falaise se rapproche, des éboulis semblent boucher la berge en rive droite. Des cordes aident au passage pour poursuivre plus loin vers l'Îlet Sources. Trouver le meilleur passage sur les rochers pour traverser la rivière. En face, le sentier qui remonte vers Terres Fines est facile à trouver. Il s'enfonce dans les filaos près d'une petite ravine qui coule de la fine cascade venant du rempart. Près de la cascade se trouve cette échelle si impressionnante par sa hauteur mais surtout par son inclinaison inquiétante suite aux caprices d'un cyclone. Malgré l'angle, les barreaux mouillés par les éclaboussures de la cascade, les points de rouille il n'y a d'autre choix que celui de monter en prenant garde de conserver constamment trois points d'appui. Pas de risque que l'échelle bascule car un fil de fer sommairement fixé à un arbre la retient à son sommet. Ne pas garder les bâtons de marche à la main mais les fixer au sac. La montée est interminable à cause de la lenteur obligatoire pour la sécurité mais se finit 17 mètres plus haut. En cas de crainte qui peut créer un sentiment d'insécurité, ne pas hésiter à prendre le chemin inverse et remonter au point de départ. Une fois passé cet obstacle ludique si on n'a pas le vertige, attaquer la forte pente qui est presque aussi raide que l'échelle elle-même mais le sentier comporte des lacets. Il est parfois très étroit, ses lacets courts mais la végétation protège du vide. Plus haut il faut se baisser pour passer sous un tunnel dans les galaberts creusé par certains marcheurs munis de machettes. Une touffe de bananiers et un petit champ marquent la fin des difficultés. Le sentier au-dessus, très bien entretenu par Jean jacques, propriétaire du champ permet de rejoindre sans effort les autres champs du Plateau des Terres Fines. Le sentier longe quelques cultures et rejoint la route. En fonction de la saison, les cultures peuvent varier mais ce sont souvent les mêmes qui s'alternent (arachide, lentille, haricots, maïs, etc.). Dans le village ce sont les vignes suspendues qui dominent. En cas de fatigue suivre la route jusqu'au croisement avec le Chemin du Bras de Saint-Paul, fin de la boucle. Sinon, tourner à gauche au discret sentier qui remonte vers le Plateau Bibasse (voir carte), se termine en escalier proche d'une maison et se poursuit par une piste avant d'arriver au Chemin du Bras de Saint-Paul.
Cette courte mais sportive randonnée ne laissera pas indifférent et peut se compléter par une visite au captage du Bras de la Vierge si on ne craint pas les passerelles étroites et un peu mouvantes ou au Plateau du Tapcal pour y étudier de plus près la pierre gravée et remonter un peu le cours du Bras l'Eustache.

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre dans le Cirque de Cilaos et gagner l'Ilet à Cordes - Se garer au début du Chemin du Bras de Saint-Paul - Débuter la randonnée par la route et prendre l'escalier en bas de la pente pour retrouver le sentier - Marcher jusqu'à la rivière et la traverser pour suivre le sentier qui part en face - 20 mètres plus loin, laisser le sentier de droite qui mène à l'Ilet du Bras de Saint-Paul puis obliquer à gauche (pancarte "Fermé") - Traverser le plateau et se rapprocher du Bras de Saint-Paul puis le franchir sur les roches à l'endroit où le passage est sécurisé par des cordes - Trouver en face le sentier puis rejoindre l'impressionnante échelle et le sentier qui monte en forte pente jusqu'aux champs de l'Ilet à Cordes - Rejoindre les premières maisons puis la route - Emprunter à gauche le Chemin Terres Fines puis bifurquer à gauche 650 m plus loin pour suivre un étroit sentier dans les cultures puis un escalier se terminant près d'une case - Poursuivre vers la droite et longer une piste qui se termine à une petite route qui rejoint très vite le Chemin du Bras de Saint-Paul.

La grande échelle

Photo du 13 novembre 2015 qui montre l'échelle telle qu'elle est à cette date. Elle a été déplacée de sa position habituelle le long de la cascade mais n'a pas bougé depuis le cyclone qui l'a poussée vers la gauche. Elle a une courbure inquiétante mais tient bien au sol. Elle ne s'adresse surtout pas aux familles en recherche d'aventure car le risque de chute est grand si on ne respecte pas les trois points d'attaches obligatoires (2 mains/1 pied ou 2 pieds/une main) .


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Fanch, 31/07/2018 19:56
Randonnée complétée le 18/12/2017 en 5h00

Christian m'a devancé! A Chloe Maillard : comme je l'indiquai dans mon commentaire précédent, le sentier se poursuit juste à droite, au sommet de l'échelle. Il ne faut surtout pas tenter de chercher un débouché sur le petit plateau. Je suis passé de nouveau en décembre 2017 et les galaberts n'avaient pas encore repris possession des lieux.

Christian Léautier, 31/07/2018 16:41

Pour Chloe Maillard:dommage de faire demi tour! après la grande échelle vrillée par le cyclone, prendre immédiatement à droite -perpendiculairement à l'échelle-pour chercher dans la végétation dense et surtout les galaberts, le sentier qui reste visible en regardant par terre et qui au bout de quelques mètres ne se perd plus.....mais attention à la falaise ( les commentaires du 09/10/2016 de Fanch restent valables!)

Chloe Maillard, 30/07/2018 18:25
Randonnée complétée le 29/07/2018 en 4h30

Randonnée superbe à faire jusqu'à "l'echelle"😆
Échelle qui est difficilement trouvable à cause de la végétation qui a tout recouvert,un peu rongé par la rouille, et déception arrivé en haut car plus de trace de sentier ou chemin😣
Donc retour à la case départ....
Je vous conseille de suivre les balises car il y a de magnifiques paysages , puis de faire demi tour.

Fanch, 09/10/2016 09:46
Randonnée complétée le 18/12/2017 en 5h00

Compte tenu de la fermeture du sentier par arrêté, nous avons suivi le bras de St PAUL jusqu'à la grande échelle. Celle-ci est certes vrillée mais encore bien stable et solide. Quelques barreaux ne sont pas les plus accueillants de la planète mais ils ont encore su retenir mon poids. Là où çà se corse c'est au dessus de l'échelle, il faut rester en bord de falaise et prendre de suite à droite (ne pas chercher à suivre les captages) pour retrouver le cheminement étroit envahi par les pestes. Galaberts everywhere jusqu'aux cultures sur Terres-Fines. Enfin, çà c'était avant notre passage. Désormais ces fichus végétaux piquants, griffants et tenaces sont repoussés à quelques encablures du sentier originel. Attention toutefois, deux passages en bord de falaise sont inquiétants, ne jamais prendre cette direction avec des enfants

Randonnée ajoutée le : 21/09/2014