La traversée du Grand Brûlé

Difficulté
Très difficile
Indice de confiance Danger
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h
Distance 15 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 60 - 10 m
Dénivelé positif 100 m
Dernière mise à jour 24/01/2018

Sentier à délaisser jusqu'à réhabilitation

J'ai refait une grande partie du sentier le 7 février 2013 et confirme les lignes qui suivent. Les pancartes sont toujours là pour inciter à marcher alors que 10 mètres après la pancarte, on ne passe déjà plus ! Le sentier n'a pas été entretenu depuis fort longtemps et certaines portions sont totalement envahies de végétation. Les amateurs de hors sentier peuvent tout de même effectuer le trajet en abandonnant de temps en temps les parties végétales pour tenter d'agréables passages sur le minéral de la côte basaltique. La randonnée du Sentier des laves permet d'en utiliser une longue portion sans problème.

Cette sortie rejoint le Rempart de Bois Blanc à celui du Tremblet dans un paysage complètement transformé suite à l'éruption d'avril 2007. Le sentier est correct bien que glissant parfois par temps de pluie et souvent masqué par des végétations courtes qui envahissent et cachent certaines aspérités du sol. Il est jonché d'achatines de toutes tailles (escargots : voir faune). Les traversées de coulées anciennes sont bien délimitées par des sentiers de lave (photo 2) ou des marquages blancs. Une grande partie de la randonnées est à l'abri sous les goyaviers ou les filaos. Il ne faut pas hésiter, à condition de faire attention, à suivre quelques sentes de pêcheurs qui mènent à la falaise (photo 6) ; sinon les points de vue sur l'océan sont rares.

La coulée de 2007 est refroidie par la mer mais reste dangereuse à cause de la friabilité des roches et gratons qui glissent sous les pieds. On peut traverser en marchant très lentement et suivre la plage ou la falaise au plus près de la mer. Surtout prévoir de bonnes mais vieilles chaussures de marche qui maintiennent correctement la cheville. On peut ainsi rejoindre le sentier habituel qui mène à la Pointe du Tremblet. Gare aux chutes qui ne pardonnent pas. Mais le plus sage consiste à faire demi-tour pour rejoindre le véhicule à Bois Blanc.

Particularités

Balises


Balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre au Grand brûlé, du côté de Bois Blanc et garer le véhicule au pied du rempart, près de l'arrêt du bus "Vierge au Parasol" - Traverser la route et emprunter le chemin forestier qui se transforme très rapidement en sentier - Suivre ce sentier qui traverse les nombreuses coulées des années précédentes, des zones de fougères, de filaos et surtout de goyaviers pour parvenir à la coulée de 2007 - Visiter les coulées et les plages nouvellement formées puis faire demi-tour - Regagner le véhicule. Il est possible de traverser la coulée de 2007 mais il faudra prévoir 2 heures pour les 1500 m et de très bonnes chaussures car les gratons sont acérés et friables. Le mieux consiste à attendre que l'ONF ait tracé un nouveau sentier. Il est également possible, au milieu des goyaviers, de remonter le sentier qui rejoint la route mais le paysage est moins attrayant.

L'éruption d'avril 2007

Particulièrement spectaculaire et inhabituelle, elle a été la plus forte du siècle écoulé. Le 2 avril 2007, une éruption fissurale située le long du rempart du Tremblet, à 600 m d'altitude et à 4km de la RN2, s'est précipitée dans l'océan en créant une plate-forme de 200 m. 100 millions de mètres cubes de lave auront ainsi été projetés, recouvrant la route de près de 40 m de lave solidifiée (le double par endroits), sur une longueur de près d'1,5 km. La lave en fusion en se jetant dans l'eau a provoqué d'énormes nuages de fumées acides qui ont contraint les habitants du Tremblet à évacuer la zone.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian L, 24/01/2018 18:40
Randonnée complétée le 24/01/2018

Rien à voir avec la rando « traversée du grand Brûlé « mais on démarre également de la vierge parasol ;on prend le sentier à dr du parking et là on monte pour approcher le plus près possible le piton de Crac.Sentier net sur500 m puis on le devine plus ou moins -souvent moins que plus!-puis c ‘est du hors sentier où l on navigue sur des laves pas toujours consolidées.Très chaud ce jour puis arrive « l’ennemi « le brouillard à hauteur du Trou Caron vers 800m d ‘altitude Progression pas spécialement difficile mais il faut rester très attentif.Un goût d inachevé car je pense qu en continuant à monter et en contournant par la dr le piton de Crac ça ne doit pas être si mal.Pour moi 5h ar.Bus car jaune S1 arrêt Vierge Parasol.

Christian Léautier, 30/03/2017 15:43
Randonnée complétée le 29/03/2017 en 4h00

Fait dans le cadre de mon tour de l'île (9è étape) : de la Vierge Parasol au Tremblet ; Effrayé par la grosse chaleur et la mention "très difficile" du site, j'ai souvent emprunté les pistes agréables qui mènent de la RN 2 à la mer et les parties des coulées récentes, délaissant souvent le sentier littoral que j'avais parcouru il y 4 ou 5 ans et qui était déjà bien envahi par la végétation. Très, très chaud!!! Car jaune S1 arrêt vierge Parasol pour débuter et arrêt Pointe du Tremblet pour finir.

Randonnée ajoutée le : 01/02/2013