Un autre tour dans la forêt de l'Etang-Salé

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 12 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 180 - 12 m
Dénivelé positif 180 m
Dernière mise à jour 17/10/2018

Piton Reinette : 81 mètres de sable

Il est possible de créer 10 boucles différentes dans la forêt de l'Etang Salé. En voici une autre pour varier les efforts.

Depuis la fin des travaux de la route des Tamarins qui avait effleuré la forêt départemento-domaniale de l'Etang-Salé, la zone a été réaménagée par endroits et propose une multitude de chemins, sentiers ou pistes qui permettent de parcourir cette zone aride sans jamais passer deux fois au même endroit. Une fiche propose un autre circuit et il est impossible de créer autant de fiches qu'il peut y avoir de parcours possibles. Les autres circuits de randonnée possibles sont proposés sur ces plaques qu'on trouve un petit peu partout. Le balisage est exceptionnel et il suffit, dès le départ, de se fixer une couleur de circuit et de la suivre sans trop réfléchir (voir paragraphe ci-dessous). Ce circuit est balisé de jaune orangé. L'endroit est très fréquenté des sportifs qui y effectuent le parcours aménagé, des golfeurs qui viennent fouler une herbe verte au milieu des savanes ou des touristes qui applaudissent des crocodiles qui dévorent des poulets. Quelle que soit la période de l'année, il y fait toujours très chaud et il ne faut surtout pas oublier la réserve de boisson en cas de longue randonnée. La vaste plaine qui entoure le Piton Reinette est désertique même si des troupeaux y paissent parfois à la recherche des herbes les moins sèches. Un australien parachuté ici les yeux bandés chercherait assurément Ayers Rock des yeux en ôtant son bandeau. Le piton est presque entièrement constitué de sable noir qu'on trouve jusque sur la borne qui en marque le sommet. La première chose à faire avant d'entrer dans le véhicule est de vider le sable amassé dans les chaussures.

La randonnée, en tant que boucle, peut débuter à n'importe quel parking situé dans la zone en fonction de l'endroit d'où l'on vient. Le circuit proposé commence au plus près de l'entrée du golf. On suit quelques mètres la route avant de filer plein ouest et traverser la savane (Photo 1, 2, 3) en direction du Piton Reinette, tout en bénéficiant de beaux panoramas sur les Makes ou le Dimitile. La végétation est tellement rase ou inexistante qu'on n'a aucun mal à distinguer cette colline essentiellement constituée de sable où quelques arbres ont tout de même réussi à s'implanter sur la face sud. La montée au piton ne comporte aucune difficulté. Contrairement à la Dune du Pyla, l'herbe courte qui le recouvre empêche de glisser vers le bas. Il faut bien chercher pour trouver un caillou et on ne peut que s'étonner de la hauteur de sable accumulé ici, à quelques centaines de mètres seulement de l'Océan. Le vent fort ou des cyclones particulièrement violents sont sans doute à l'origine de ce pâté de sable planté dans la plaine depuis des milliers d'année. Cette petite élévation permet de repérer les endroits où on sera amené à passer bientôt. On remarque au loin de belles étendues de verdure qui procureront de l'ombre mais certainement pas de fraîcheur. On redescend sans effort pour se diriger ensuite vers la route des Tamarins, plein ouest, et rencontrer une partie de la piste caillouteuse empruntée lors de l'autre boucle dans cette région désertique. Longer cette piste jusqu'au croisement avec la route qui relie l'Etang Salé aux Avirons, au plus près de la piste équestre. On longe cette route un peu fréquentée mais sur un sentier sableux dans les sansevières (Sansevieria trifasciata ou langues de belles-mères) qui constituent de véritables parterres de verdure dans ce gris sableux et ces arbres séchés. On coupe la route en se méfiant un peu de la circulation avant de se retrouver dans la forêt artificielle destinée à retenir les sables. On chemine sur un sentier sableux et sinueux qui amène à la Ravine Mila pour retrouver un peu de verdure sur les flancs de collines de l'Etang-Salé les Hauts. On remarque d'ailleurs que cette verdure est due à la presque constante irrigation des champs. On remonte en rive droite de la ravine à sec par de longs lacets avant de bifurquer vers la droite. Profiter des quelques points de vue sur les Hauts de l'Etang Salé qui offrent des panoramas pleins de verdure malgré le manque flagrant d'eau (Photo 15). Mais quelques pluies suffisent pour humidifier ces lieux boisés et tout reverdir constamment, contrairement à la plaine autour du Piton Reinette où toute goutte d'eau pénètre immédiatement sans mouiller les racines. On poursuit encore en montée en longeant des eucalyptus sur la gauche et en bénéficiant de quelques panoramas sur la mer et l'Etang Salé à travers quelques filaos sur la droite. On retrouve la route qui traverse la forêt et on poursuit vers l'Est pour se rapprocher du golf qu'on longe en se régalant de cette verdure pure qui contraste tant avec le jaune et le gris piétinés depuis le départ (Photo 19). A la saison, il est possible de trouver des cèpes de l'Etang Salé après un épisode pluvieux mais attention à la balle de golf qui atterrit sans prévenir.
Le circuit est long et difficile à décrire en détail : il faut donc bien repérer les balises jaune-orangé et ne jamais les quitter des yeux .

Particularités

Balises


Plaques de qualité

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à l'Etang-Salé et sortir de la voie rapide à l'échangeur de l'Etang-Salé les Hauts - Rouler en direction du golf et de Croc Land - Se garer au premier parking (voir carte ci-dessus) - Débuter la randonnée en direction du Piton Reinette qu'on "escalade" - Redescendre le piton vers la voie rapide et la longer jusqu'à l'échangeur - Poursuivre le long de la D17E sur 200 mètres et couper la route pour prendre la piste qui débute au parking - Suivre toujours les balises oranges, de sentiers en chemins jusqu'à la petite piste qui longe la Ravine Mila - Poursuivre avec les balises oranges jusqu'à la route puis la piste équestre et rejoindre le golf de Bourbon qu'on contourne par le sud pour rejoindre le pied du Piton Reinette et le parking du point de départ.

Les autres circuits

Tout au long du parcours, on rencontre des pancartes granitées de bonne qualité. Elles sont là pour indiquer les différents circuits qui ont été balisés dans la forêt. Celle qui est proposée là est la plus longue mais tous les types de difficultés sont représentés. Il suffit donc de trouver une de ces pancartes et de suivre la boucle balisée dans la couleur affichée afin de découvrir une nouvelle partie de la forêt ou de la savane. L'interdiction du passage de chevaux ou deux roues est bien indiquée mais il faut pourtant s'attendre à rencontrer partout des traces de pneus et de fers !


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Syl Via, 17/10/2018 16:52
Randonnée complétée le 30/06/2018 en 3h30

C'est une très belle forêt mais attention à ne pas se perdre ;)

Martial, 15/03/2018 08:25
Randonnée complétée

Nous débuterons cette sortie, effectuée le 10 mars 2018 par la plage, en longeant le bassin Pirogue, la mare de l'étang qui commence à être bien envahi par les herbes, et rejoindrons le tracé après être passé sous la route des tamarins. La sortie en sera donc rallongé de 3 kilomètres que nous effectuerons en 3h15. Chercher et trouver la borne ign qui marque le sommet du piton Reinette et qui culmine à 61 m. Le reste du parcours s'effectue en sous bois et offre de belles vues sur l'étang salé les bains lorqu'on culmine à 128 mètres d'altitude. Pour suivre le parcours proposé, se munir d'un gps ou d'un petit croquis tant les pistes et sentiers sont nombreux dans cette forêt. La borne de la photo 4, avec gravé le fameux AF 'arrêt à la frontière" ravira les amateurs du piton tortue qui pourront y trouver quelques explication non rationnelles. Il faut noter qu'après les dernières pluies tout est très vert. Photos jointes.

Christian Léautier, 03/03/2018 17:33
Randonnée complétée le 03/03/2018 en 4h00

Alerte pré cyclonique-tempête Dumazile-! Alors pourquoi pas une rando plan B et sans risque arpenter la forêt de l'Etang Salé, le moins possible par les pistes très fréquentées mais en prenant les hors sentiers de traverse! avec l'odeur des eucalyptus et des acacias en fleurs, et avec la montée presque éprouvante (eh oui, au moins 34 degrés juste avant les pluies cycloniques annoncées) jusqu'au sommet des impressionnants 61m de la dune du piton Reinette-juste la moitié de la dune du Pilat en Gironde,, la plus haute d'Europe mais le piton Reinette lui est envahi de végétation-borne IGN trouvée-et surtout ramasser des kilos de "cèpes tête de nègre"-très recherchés en métropole-un régal en persillade ou en omelette mais je ne vous dirai pas les coins...En tout cas, impossible de se perdre au milieu de cette savane très verte-rien à voir avec les photos du site-Rentrée à la kaz à midi juste avant le déluge et juste pour tester à table un peu plus tard ma récolte. Comme quoi une rando plan B au départ insignifiante peut se révéler un trésor.Maintenant il peut encore pleuvoir.......

Randonnée ajoutée le : 01/11/2011